James Grippando : Les profondeurs

Les profondeurs
Les profondeurs

Résumé :

Les marais des Everglades sont troubles, ce matin. On vient de trouver le corps d’une femme. Une femme noire. Abe est procureur, réputé irréprochable et sans tache et, pour lui, cette scène de crime n’est pas différente d’une autre. Mais quand on identifie le corps, et que l’agent Victoria Santos lui demande s’il connaît cette femme, Abe hésite à répondre… Une seconde d’hésitation qui le propulse du côté des suspects

L’auteur :

Révélé par son best-seller Le pardon, James Grippando a longtemps exercé le métier d’avocat à Miami qui sert de décor à ce thriller. Avec Les profondeurs, il renoue avec son public français et fait la preuve qu’il continue d’aiguiser son sens du suspense et de la psychologie. Souvent comparé à Harlan Coben, il partage avec celui-ci le talent d’entraîner des personnages apparemment ordinaires dans des spirales et des pièges qui révèlent la complexité profonde de leur personnalité.

Mon avis :

Un bon thriller à conseiller aux amateurs du genre.

Tous les ingrédients y sont : un meurtre dans les marais, un procureur équivoque, sa femme Angelina mêlée à l’affaire, l’enquêteur Victoria, pugnace et au fort caractère. Une enquête aux multiples rebondissements, du suspense et des personnages complexes. Le procureur Abe, dessaisi de l’affaire car il connaissait la victime, va cumuler les catastrophes. Son univers familial n’y résistera pas. Son passé, compliqué, est épluché par les enquêteurs. Ce procureur, jusque là sans histoire cache-t-il quelque chose ? Quels sont ces liens avec la victime ?

Coup de théâtre avec la disparition de sa femme, l’affaire se corse encore !

Le suspense est bien là et l’histoire complexe, le lecteur est entraîné sur plusieurs pistes et poursuit sa lecture pour en savoir plus.

Un livre découpé en chapitres courts, une écriture fluide et une tension : tout pour ne pas lâcher le livre.

Un petit bémol sur l’intrigue qui se laisse percer à jour assez facilement. Le lecteur reste, malgré tout, bien accroché grâce au rythme et à l’action menée tambour battant.

Si vous aimez les thrillers, n’hésitez pas.

Les Éditions Mosaïc proposent de bons romans notamment dans la gamme des thrillers. Je vous recommande aussi les autres titres que j’ai lus récemment et appréciés aussi comme “Une fille parfaite” ou “L’affaire Caravaggio”.

Merci à Langage et Projets Conseils et aux Editions Mosaïc.

wpid-Photo-20151005223643608.jpg

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.