Karine Tuil : L’insouciance

L’insouciance
L’insouciance

Résumé :

De retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs hommes, le lieutenant Romain Roller est dévasté. Au cours d’un séjour de décompression à Chypre, il tombe sous le charme de Marion Decker, mais découvre dès le lendemain que cette jeune journaliste est mariée à François Vély, un entrepreneur franco-américain très influent. Au même moment, Romain renoue avec son ami d’enfance Osman Diboula, fils d’immigrés ivoiriens devenu une personnalité politique montante.

L’auteur :

Karine Tuil est un écrivain français. Elle vit et travaille à Paris. Elle est l’auteur de dix romans, traduits en plusieurs langues.

Mon avis :

Une lecture coup de poing. Prenant et bouleversant, un roman fort sur notre époque.

Le lecteur est entraîné dans un tourbillon qui se poursuit sur les 500 pages de ce roman.

Très réussi ce roman, bravo Karine.

Les héros se battent pour s’en sortir : on y croise un jeune militaire revenu d’Afghanistan complètement détruit psychologiquement, une journaliste mariée à un puissant industriel et des jeunes, enfants d’immigrés qui se retrouvent proche du sommet du pouvoir.

Le parcours de chacun est semé d’embûches. Pour le jeune militaire, comment se réadapter à une vie normale après avoir risqué sa vie et perdu des proches ,

Pour Osman, ancien éducateur de banlieue, parviendra t’il à faire oublier qu’il n’a pas fait de grande école dans le cercle très fermé des proches du président de la République ?

Francois, le riche entrepreneur, attaqué et miné par des rumeurs infâmes, sauvera t’il sa cellule familiale ?

Une histoire dense et complexe autour de sujets comme le racisme, l’antisémitisme, les dessous du pouvoir et le communautarisme.

Dans ce monde de brutes, se glisse une histoire d’amour qui apporte un peu de douceur dans ce contexte si dur et violent.

La plume fluide et l’alternance des personnages sur des chapitres courts cadencent ce récit que l’on pose à regret.

Une lecture addictive : un vrai « page turner ».

A découvrir sans tarder aux éditions Folio.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.