Maurice de Kervénoaël : le manoir des Lannélec

le manoir des Lannélec
le manoir des Lannélec

Résumé :

Toussaint 1986, par une nuit froide et humide, sur les côtes bretonnes. Dans la bibliothèque du manoir de Kerjagou, témoin de l’histoire familiale, mais aussi théâtre de ses amours de jeunesse, Guillaume de Lannélec, héritier aristo-catholique étourdi par le vin, revit le passé dans une demi-somnolence. Ce passé, son passé, qu’il vient d’évoquer avec Florence. D’une phrase, son ancienne amante a ouvert la boîte de Pandore… Oui, Guillaume se rappelle… Son amitié adolescente, fulgurante, avec Olivier Loubreyroux, protestant cévenol. Ils se sont liés d’amitié à HEC.

 

L’auteur :

Né à Versailles en 1936 mais originaire de la région de Lorient, Maurice de Kervénoaël rejoint les bancs de HEC, dont il sort diplômé en 1960. Après avoir servi en tant que sous-lieutenant de dragons en Algérie, il entame sa carrière en devenant, en 1963, directeur marketing du groupe Colgate-Palmolive. Il sera successivement président de Kronenbourg, Pommery, Lanson, administrateur d’Évian, Volvic, Saupiquet, Royal Canin, ainsi que des parfums Hermès. Il en reste aujourd’hui le vice-président. Il préside également les champagnes Laurent Perrier. Son manoir familial, représenté en couverture, se trouve dans le Morbihan, entre Vannes et Redon.

 

Mon avis :

Un roman de terroir sur le sol breton, une histoire d’amitié entre deux jeunes garçons à la fin des années cinquante.

Une époque avec une société en pleine mutation, la guerre n’est pas si loin et une nouvelle se profile de l’autre côté de la Méditerranée. La vie évolue vite aussi : les femmes s’émancipent et se battent pour accéder aux mêmes droits que leurs hommes.

Forcément nos héros sont entraînés dans ces évènements. L’histoire se déroule, assez fluide, avec des personnages vrais et attachants.

De facture classique, ce roman plaira à tous ceux qui aiment les histoires régionales avec un solide contexte historique.
Je conseille aux amateurs du genre.

Merci aux éditions l’Archipel.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Commentaires

  1. Levesque

    C’est un livre bien plus riche qu’un roman de terroir breton ! ou simplement historique. L’étude du caractère du héros Guillaume, fait renaître le roman psychologique classique. Déchiré par un amour impossible, le personnage principal est partagé entre le respect des traditions et des valeurs ancestrales et l’appel de la modernité.et de l’ambition professionnelle. Un livre profond et séduisant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.