Philippe Claudel : L’arbre du pays Toraja

L'arbre du pays Toraja
L’arbre du pays Toraja

Résumé :

Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et la lumière des rencontres inattendues, L’Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie.

L’auteur :

Écrivain traduit dans le monde entier, Philippe Claudel est aussi cinéaste et dramaturge. Il a notamment publié aux éditions Stock Les Âmes grises, La Petite Fille de Monsieur Linh, Le Rapport de Brodeck. Membre de l’académie Goncourt, il réside en Lorraine où il est né en 1962.

 

Mon avis :

Un roman sensible à déguster en prenant son temps.

Le titre nous est expliqué dès le départ : une étonnante coutume d’une peuplade en Indonésie qui dépose les enfants morts aux pieds des arbres, ils sont comme absorbés ensuite par ces arbres.

Ce roman ou récit nous parle de l’amitié, l’amour et la mort.
Une belle réflexion sur notre vie et son sens quand le deuil nous touche de près.
Les questions que l’auteur pose :

Qu’est-ce qui fait qu’on est pleinement vivant ?
Comment lutter et continuer à vivre après la disparition de proches ?
Sensible et émouvant : un beau texte à savourer et méditer.

Merci à NetGalley et aux éditions Stock.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.