Marie Laure Jacquet : S’épanouir professionnellement grâce à la sophrologie

S’épanouir professionnellement avec la sophrologie

Présentation :

Notre vie professionnelle représente une part très importante de notre existence, par le temps que nous lui consacrons mais aussi par la place qu’il nous donne dans la société et les moyens matériels qu’il nous procure. Or beaucoup d’entre nous vivent sans enthousiasme le temps qu’ils passent au travail et ce d’autant qu’ils se sentent exposés à des risques pour leur santé physique et morale. Ce livre fait le point sur les risques qui nous menacent dans notre quotidien professionnel, et sur la façon dont nous pourrions nous en préserver. Il met aussi en évidence, tout ce que notre travail peut nous apporter de positif, par le sens qu’il donne à notre vie et la confiance qu’il développe en nous.

L’auteure :

Marie-Laure Jacquetest sophrologue et dirige l’Institut National d’Enseignement de la Sophrologie (INES) à Paris. Master spécialiste en sophrologie caycédienne, formée directement par le professeur Alfonso Caycédo, fondateur de la sophrologie, dont elle fut l’une des dernières élèves

Mon avis :

Un ouvrage qui démontre l’utilité et l’importance de la sophrologie dans le monde du travail.

La sophrologie est efficace en préventif pour lutter contre le stress professionnel, pour se motiver au travail, aider à atteindre ses objectifs ou pour apaiser en cas de stress ou de burn-out installés. Pour chaque thème, l’auteure explique comment la sophrologie va aider les collaborateurs.

Elle rappelle que le sophrologue est spécialiste de la gestion du stress; le sophrologue et le psychologue du travail sont des professions complémentaires pour aider les collaborateurs face au stress professionnel.

Elle souligne l’importance d’organiser dans les entreprises un accès à la sophrologie : cela se fait le plus souvent par le biais de séances collectives qui profiteront au plus grand nombre de collaborateurs. Ceux-ci doivent être volontaires et venir régulièrement (idéalement chaque semaine).

Dans la dernière partie de cet ouvrage, l’auteure présente des textes de séances adaptées à ces problématiques professionnelles : pour se détendre, chasser nos tensions ou développer sa créativité.

L’auteure démontre qu’avec la sophrologie nous devenons acteur de notre changement.

À lire et surtout pratiquer sans modération !

Pour aller plus loin, le site de l’auteure : http://www.sophrologiepourtous.com

Paru aux éditions Josette Lyon – Groupe Trédaniel

Notation :

François Baumann : Éliminer la souffrance au travail

Présentation 

Les souffrances au travail occasionnant burn-out (épuisement par excès de travail), bore-out (épuisement par ennui au travail) et brown-out (épuisement par perte de sens du travail) sont toutes sources d’épuisements physiques, et surtout psychiques. Mais le travail, ce n’est pas cela !

Il faut donc se mobiliser, réagir et se relever au plus vite, avant que l’humiliation et les injustices ne nous écrasent et ne nous entraînent inéluctablement vers de graves états dépressifs qui peuvent bloquer en nous toute énergie et toute réaction positive.

L’auteur 

Le Dr François Baumannexerce la médecine générale et le soutien psychothérapeutique. Co-fondateur de la Société de formation thérapeutique du généraliste (S.F.T.G.). Ancien chargé d’enseignement à l’Université Paris V (thématique burn-out), il est également membre de la commission éthique et déontologique de la FFT (Fédération française de tennis). 

Mon avis

Voici un ouvrage qui détaille précisément les différents cas de souffrance au travail : le burn-out le plus connu ainsi que le bore-out (« mise au placard ») et le brown-out (perte de sens du travail).

Un livre qui n’est pas un guide mais plutôt un exposé de ces maladies et des précautions à prendre.

Ce qui est important dans tous ces cas : les identifier suffisamment tôt pour agir et les éradiquer. Comprendre les causes de ces maladies aident également à trouver des solutions positives.

Les trois types de maladies sont détaillées au travers de témoignages et de conseils pour s’en sortir. Les symptômes sont décrits précisément et des pistes sont listées pour échapper aux conséquences de ces maladies.

Retrouver la satisfaction au travail revient aussi à s’interroger sur notre définition du bonheur : cet essai nous encourage à réfléchir à ces concepts tout en nous incitant à adopter une attitude la plus positive possible.

Un panorama complet de ces maladies permettant à chacun de s’axer davantage sur la prévention.

Paru aux éditions Josette Lyon – Guy Trédaniel 

Notation :

Ilse Sand : Hypersensibles

Hypersensibles
Hypersensibles

Présentation

Comment vivre l’amour et de vraies relations avec les autres quand on est hypersensible ? Pourquoi ne vivons-nous pas tous des relations pleines d’amour ? Comment expliquer que beaucoup d’entre nous vivent seuls ou dans une relation peu épanouissante ? La principale raison est que nous instaurons des stratégies d’autodéfense qui nous desservent en nous amenant à nous faire un croche-pied en matière d’amour.

L’auteure

Ilse Sand, diplômée en théologie, psychothérapeute et conférencière, est spécialisée dans l’accompagnement des personnes sensibles. Elle est l’auteure d’Hypersensibles, apprendre à s’aimer soi-même pour être heureux, Hypersensibles, comment gérer au mieux les situations du quotidien et Hypersensibles, le labyrinthe des émotions, parus chez le même éditeur. Ses ouvrages sont traduits dans plus de huit langues.

Mon avis

Ce livre rédigé clairement, dans un langage simple, s’adresse à tous et n’est pas réservé aux professionnels. L’auteure le précise dans la préface et je confirme que chacun peut le lire et le comprendre.

Un livre à proposer aux hypersensibles qui se réfugient souvent derrière des stratégies d’autodéfense pour maintenir une distance entre eux et les autres ou la réalité extérieure.

S’éloigner de notre vie intérieure ou oublier de respirer à fond est néfaste.

L’auteur décrypte les stratégies d’autodéfense c’est-à-dire lorsque nous décidons de mettre à distance notre Moi intime. Avec des exemples concrets, elle illustre ces différentes stratégies qui parfois peuvent être adaptées. Les hypersensibles étant très exigeants envers eux-mêmes doivent se protéger et regarder ailleurs face à des personnes trop envahissantes.

Autre réflexion : comment porter un vrai regard sur sa vie si l’on ne ressent pas son propre moi intime ?

J’ai aimé aussi cette partie : « faire preuve d’attention est un bon début »: sortir des stratégies d’autodéfense passe par le canal de l’attention, sans préjugés et avec bienveillance.

De nombreuses pistes à travailler : un livre qui pose de belles questions.

À nous d’y réfléchir…

Publié chez Josette Lyon – Editions Trédaniel

Notation :