Chronique de : Le guérissage de Marie Caiazzo

Présentation :

« Plus rien ne sera jamais plus comme avant ! » Perte d’un être cher, maladie, pandémie… les expériences traumatiques font partie de la vie humaine, et chacun peut être conduit à expérimenter l’impensable. Si dans ce contexte traumatique des mécanismes intrinsèques de défense, de protection mais aussi de réparation et de résilience se mettent en place pour préserver notre intégrité physique et psychique coûte que coûte, cette survie se fait néanmoins au détriment de la vie. Spécialiste du traitement des traumatismes psychiques, Marie Caiazzo nous invite ainsi à comprendre l’installation du traumatisme, les processus de mémorisation et les blocages qui en résultent, avant d’emprunter un chemin de guérison inspiré des sagesses autochtones d’Amérique du Nord pour sortir de la peur, apprendre de nos épreuves et mettre du sens sur ce qui n’en a pas.

L’auteure :

Psychothérapeute et psychomotricienne, Marie Caiazzo accompagne des patients ayant vécu des psychotraumatismes.

Ma chronique :

Le « guérissage » est un chemin de guérison avec une vision holistique et découpé en quatre grandes étapes.

L’auteure se met à nu dans ce livre, nous livrant ses traumatismes et son chemin personnel de guérison. Accompagnée par les sages du peuple des Algonquins, elle a mis en place une méthode expérimentée par elle-même et ses patients.

Quatre étapes qui consistent à : d’abord nommer ses histoires et blessures, deuxièmement être soi-même avec respect, troisièmement accepter son histoire telle qu’elle s’est déroulée, enfin poser du sens sur ses souffrances et apprendre de son expérience.

Chaque étape est à la fois explicitée et illustrée par des pratiques méditatives avec le retour d’expériences des patients.

Les algonquins conseillent d’accueillir nos peurs pour s’en libérer et guérir.

J’ai suivi, pas à pas, le cheminement proposé par l’auteure et testé des pratiques méditatives. Les explications liées à l’apparition des traumatismes, l’installation du psychotraumatisme et des mécanismes de mémorisation apportent un éclairage sur la mémoire émotionnelle et nos réactions face aux souvenirs.

Le discours est clair, accessible et très inspirant.

Les conseils prônés par Dominique Rankin, du peuple des algonquins, et accompagnateur de l’auteure, nous réconcilient avec nous-mêmes. À expérimenter.

Un livre publié chez Tana éditions

Notation :