Chronique de : Le grand manuel pour se connecter au pouvoir de l’univers de Luc Bodin

Le grand manuel pour se connecter au pouvoir de l’univers

Présentation :

L’Univers nous est toujours présenté comme étant agressif à notre égard : les virus nous guettent, les animaux nous attaquent, les météores nous frôlent, le Soleil produit des rayonnements nuisibles… Cependant, il faut bien convenir que si l’Univers cherchait réellement à nous détruire, il l’aurait fait depuis longtemps !

Alors, quel est le sens de tout cela ? Et si nous avions fait une erreur d’interprétation ? Et si, au contraire l’Univers ne cherchait qu’à nous aider et à nous faire évoluer ?

L’auteur :

Luc Bodin, ancien médecin diplômé en cancérologie clinique et spécialiste en médecines naturelles, est conférencier, formateur et auteur de nombreux livres à succès parus chez le même éditeur.

Ma chronique :

Un ouvrage à ranger dans la catégorie des beaux livres par son format, contenu (qualité de l’illustration) et pour sa richesse d’informations.

C’est un peu comme une mini encyclopédie qui décrypte notre position d’humain au sein de l’univers. Pour cela, l’auteur commence par le plus large « l’univers » puis la terre et l’être humain ensuite. Sont abordés de nombreux thèmes comme la spiritualité, l’énergie vitale (le « t’chi » en Chine ou « mana » en Polynésie), l’épigénétique et la puissance de la pensée.

Les différents sujets sont étayés par l’expérience de l’auteur et des études référencées. Tout cela laisse la place aux réflexions du lecteur car les connaissances restent accessibles, le texte est clair. J’ai pris mon temps pour lire cet ouvrage, réfléchir aux propositions pour trouver son équilibre énergétique, psychologique et physique.

Les conseils distillés tout au long de l’ouvrage sont à la fois simples, faciles à mettre en place et inspirants.

En synthèse, je qualifierai cet ouvrage de réflexion philosophique visant à aider chacun à trouver sa place et à se sentir mieux dans son rôle d’humain.

Je vous recommande ce titre paru aux  éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : 100 idées pour apprendre à mieux respirer de Marcella

Présentation

Ce livre est une série de courts exercices de sophrologie associés à des exercices de respiration. 106 séances pour apprendre à mettre le stress à distance et créer un espace de retour au calme (tant pour le corps que pour l’esprit), trouver sa juste place (celle qui est bonne pour soi-même) et enfin, ressentir son corps de manière plus consciente. Bien que les séances proposées puisent leur source dans la méthode sophrologique, leur construction est influencée par la cohérence cardiaque et la méditation de pleine conscience, auxquelles l’auteure a ajouté sa joie créative + un zeste de poésie.

L’auteure :

Marcella est sophrologue praticienne. Elle consulte en cabinet à Paris et intervient en milieu scolaire, dans les établissements accueillant des personnes âgées, en maternité, en entreprise. Elle est également auteure de livres de sophrologie.

Ma chronique :

Un guide à emmener partout avec toi pour penser toujours à mieux respirer comme le propose Marcella.

Ma lecture a bien démarré avec le poème de la préface, signé Gaël Faye, très inspirant et qui résume si bien toutes les pratiques qui vont suivre.

La présentation de la sophrologie est simple, à la portée de tous et j’ai particulièrement aimé cette phrase qui résume si bien cette belle pratique : « Elle invite à observer les événements de la vie sous un axe légèrement différent, elle met en lumière qu’une sensation positive corporelle agit de façon positive sur le mental ».

La proposition de Marcella : tester, pratiquer et faire son choix dans ces techniques puissantes.

J’ai aimé le côté pratique du guide avec ses séances courtes ou un peu plus longues pour d’autres, chacune avec un thème. Il est question de calme, détente mais aussi de force, de joie, d’énergie et de puissance. Comme le dit Marcella, il s’agit ici d’habiter le monde dans sa réalité, en adéquation entre notre corps et l’espace. Les pratiques sont de type méditatives ou dynamiques. Tout est bien expliqué et clair.

Un guide pour découvrir la sophrologie et pour pratiquer que l’on soit néophyte ou déjà convaincu.

À mettre dans toutes les mains.

Paru aux éditions Tom Pousse.

Chronique de : Chemins de reconnexion d’Alain Lancelot

Chemins de reconnexion

Présentation :

Connaissez-vous le point commun entre les pays les plus heureux du monde ? Leur rapport privilégié à la nature. Ce lien, entre bien- être et nature, est reconnu depuis des millénaires en Asie, où l’on redécouvre les vertus avérées des forêts contre le stress. Car, si les arbres ne sont pas là pour nous aider consciemment, leur contact nous place dans un état idéal pour apprendre à ralentir et à nous reconnecter à nos besoins essentiels. Ce livre vous aidera à changer progressivement votre regard sur la nature…

L’auteur :

Alain Lancelot est sophrologue, coach et conférencier. Après une carrière de journaliste et d’animateur télé, un burn-out l’a conduit à se spécialiser dans la gestion du stress, fil conducteur de ses accompagnements personnalisés et de ses publications de développement personnel. Vivant entre Taïwan et la France, il conjugue les bienfaits de la nature avec ceux de la sophrologie, du Qi gong, de la méditation et du coaching. 

Ma chronique :

J’ai beaucoup apprécié retrouver les propositions d’Alain Lancelot (après « Allégez votre mental » lu il y a trois ans), la sincérité et l’envie de nous aider à vivre mieux transparaissent ici aussi.

En complément de la sophrologie et de la méditation, Alain expose comment le lien avec la nature peut nous changer. La reconnexion à nos émotions, notre corps et au monde du vivant est le moyen d’équilibrer notre vie.

Au programme ici, six étapes pour cette reconnexion, en utilisant la sophrologie, le qi gong et la méditation. Pour chaque phase, des exercices et conseils avec des illustrations qui complètent le propos. Pour renforcer les effets recherchés, l’auteur ajoute en fin de livre vingt-cinq mouvements répondant à nos objectifs comme « s’adapter à un changement voulu ou non voulu », « lâcher ses tensions », « lâcher prise et cesser de ruminer » ou « retrouver son optimisme ».

La nature est notre alliée, nous l’oublions trop souvent, « un coach au naturel » nous dit Alain.

Les premiers chapitres sont remplis de précieuses informations sur le pouvoir de la nature, ce qu’elle peut nous apporter, études à l’appui. De nombreux conseils et exercices illustrent le propos.

Déjà convaincue par la puissance de la sophrologie, j’ai découvert de nouvelles postures complémentaires à mettre en pratique au cœur de la nature avec des rituels comme le conseille Alain.

Je confirme, adopter des rituels permet d’ancrer les mouvements et leurs bénéfices.

Un précieux guide pour se reconnecter à soi-même tout en profitant pleinement de la nature. À lire sans modération.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Le grand guide de la sophrologie au quotidien de Gaëlle Piton

Le grand guide de la sophrologie au quotidien

Présentation :

Gaëlle Piton présente dans cet ouvrage les fondements de la sophrologie, en pointant bon nombre d’idées reçues à son sujet. Elle nous enseigne des techniques simples et efficaces, destinées aux adultes comme aux enfants et aux adolescents. Le livre, richement illustré, décline de nombreux exercices de manière thématique : stress, sommeil, émotions, phobies, estime de soi, addictions, parentalité… Il comprend également 25 séances audio, guidées par la voix apaisante de l’auteure, pour une pratique en toute autonomie.

L’auteure :

Gaëlle Piton est sophrologue, coach et instructrice en méditation de pleine présence. Gaëlle est aussi journaliste, formatrice et conférencière.

Ma chronique :

Ce guide qui décrypte la sophrologie s’adresse à pour tous : débutants, expérimentés et sophrologues, chacun y trouvera des réponses.

J’ai aimé cet ouvrage pour le fond riche, clair et également pour la forme qui donne envie de le parcourir grâce aux illustrations des mouvements et à la mise en page aérée. 

Le ton est donné dès l’introduction, l’auteure précise « cet ouvrage sera conforme à ma pratique : simple, accessible, experientiel ».

Je confirme, c’est réussi.

Après avoir expliqué la sophrologie, ses origines et son potentiel, on enchaîne sur la pratique, tout est expliqué : les techniques clés, le déroulé d’une séance, les thématiques sur lesquelles la sophrologie est particulièrement efficace (stress, sommeil, confiance en soi, phobies …). Des exercices spécifiques et conseils pour chaque problématique aideront chacun à se lancer. Une cinquantaine d’exercices et vingt-cinq audios complètent ces présentations.

La partie sur la sophrologie pour les enfants à l’école reflète les activités de Gaëlle au sein de sa ville. « La sophrologie est complémentaire des apprentissages dits classiques » : davantage de bienveillance en classe et aide à lutter contre le décrochage scolaire. Une belle réussite et preuve de l’efficacité de la sophrologie.

Je rejoins Gaëlle lorsqu’elle nous précise que la sophrologie est un art de vivre, une philosophie de vie. Une fois qu’on y a gouté, la transformation se fait et on aborde la vie plus sereinement et de manière davantage positive.

Un ouvrage complet et riche paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Open d’Isalou Regen

Open

Présentation :

Toutes les sagesses du monde l’enseignent depuis la nuit des temps, et de nombreuses études de neurosciences et de psychologie positive le confirmant : avec l’ouverture, on découvre, on voyage, on repousse ses limites, on crée, on partage… À l’inverse, sans elle, pas d’exploration, pas de dépassement, pas de joie, pas de plénitude, pas de rencontre… Alors pour vivre heureux, vivons ouverts !

L’auteure :

Philosophe de formation et artiste plasticienne, Isalou Regen est la fondatrice d’une société de production audiovisuelle dont le credo est d’associer l’humain, l’artistique et la communication. Autrice du blog « 365mornings », elle a été chroniqueuse sur France Inter, et a publié son premier livre en 2016 La Magie du matin.

Ma chronique :

Avec cet ouvrage, Isalou nous propose une belle philosophie de vie, plutôt simple à appliquer pour vivre mieux : s’ouvrir aux autres et à soi. Plutôt facile à mettre en œuvre et efficace, pourquoi s’en priver ?

J’avais découvert Isalou avec « La magie du matin », son premier titre. Ses livres, didactiques et riches, donnent envie d’appliquer ses nombreux conseils.

« L’ouverture est la base de tout » explique l’auteure dès le début du livre. De quelle ouverture parle-t-on ici ? Rappelons-nous que nous sommes programmés pour un mode « survie » et qu’aller vers le bonheur demande des efforts. Décider de s’ouvrir davantage est une première porte vers du positif, « le pouvoir de l’ouverture, c’est sa capacité de transformation heureuse ».

Après l’exploration des différentes postures de fermeture avec des parades pour les déconstruire, Isalou nous amène à réfléchir au cheminement vers l’ouverture notamment au travers de valeurs comme l’altruisme ou la coopération.

L’ouverture passe par l’ouverture de l’esprit et du cœur afin d’ancrer la transformation intérieure : ces deux parties sont les plus riches à mes yeux, j’ai pris le temps de les lire et d’intégrer les propositions listées.

J’aime la spontanéité et la sincérité d’une auteure qui parsème ses textes d’exemples personnels. Elle adopte une démarche progressive pour que chacun puisse s’approprier facilement ses propositions. C’est à la fois étayé et mis en perspective avec du concret : les conseils et rituels sont à tester et à appliquer.

J’ai mis en pratique ceux qui m’ont parlé le plus.

Je vous souhaite autant de plaisir que moi à découvrir cet ouvrage et à mettre en pratique ces conseils.

Paru aux éditions Albin Michel.

Notation :