Critique de : L’art de vivre en pleine conscience de Jean-Marc Terrel

L’art de vivre en pleine conscience

Présentation :

Vous vous posez mille questions sur le sens de ce que vous vivez et ne parvenez pas à stopper le flux incessant de vos pensées? Découvrez une façon efficace de devenir plus calme, serein et heureux. Tout simplement.

De nature universelle, la mindfulness s’inspire des traditions orientales de méditation, du yoga, mais aussi des recherches occidentales sur le stress et des neurosciences. En la pratiquant, vous entraînerez votre cerveau à accueillir tout ce qui vous perturbe sans se laisser submerger.

L’auteur :

Avec sérieux, mais sans se prendre au sérieux, Jean-Marc Terrel – alias Monsieur Mindfulness – cherche à transmettre l’art de vivre en pleine conscience. Instructeur de méditation, il donne des conférences, offre des formations et organise des voyages initiatiques à travers le monde. Suivi par plus de 190 000 personnes sur les réseaux sociaux, il est l’un des représentants de la pleine conscience les plus populaires de la francophonie

Ma chronique :

Un livre sur la méditation diffèrent de tous ceux qui me sont passés dans les mains, c’est intéressant mais je suis restée un peu « sur ma faim », si je puis dire.

La première partie présente la pleine conscience de façon très précise et documentée avec les obstacles possibles pour se lancer.

La deuxième partie, en lien avec les méditations du programme en ligne, 21 méditations, évoque les attitudes à cultiver comme le non-jugement ou la confiance en soi puis les obstacles fréquents et enfin les fruits récoltés avec cette pratique.

Ce qui est instructif dans cette présentation c’est la progression que l’on peut envisager : se lancer, se poser des questions puis persévérer convaincus par les bienfaits présentés en fin de deuxième partie.

Le bémol : pas assez de conseils pour pratiquer tout simplement et pas de texte de méditation guidée, il faut aller sur internet le programme en ligne offert : « 21joursdemeditation.com ». J’ai trouvé cela frustrant de ne pas avoir ces informations dans le livre.

Ce n’est pas un ouvrage à conseiller aux débutants qui recherchent toutes les informations au même endroit. A conseiller plutôt à ceux qui ont besoin de réfléchir sur le pourquoi de la pratique et ce qu’elle apporte.

Paru aux éditions de Mortagne.

Notation :

Critique de : Réveillez la sorcière qui sommeille en vous d’Anne-Sophie Pau

Réveillez la sorcière qui sommeille en vous

Résumé 

Qu’est-ce qu’une sorcière aujourd’hui ? C’est une femme moderne, les pieds ancrés sur terre, mais en connexion avec son intuition, qui fait passer ses besoins avant ses devoirs, et se construit une vie en accord avec les pulsations de son cœur…

Grâce à de nombreux exercices pratiques, rituels et méditations, vous pourrez vous connecter à chaque partie de vous-même, à votre puissance ancestrale, et apprendre à l’utiliser pour vous protéger et vous épanouir pleinement. 

L’auteure 

Anne-Sophie Pau est clairvoyante et channel, passionnée de paranormal, d’ésotérisme, de magie et d’occultisme depuis de nombreuses années, elle est aussi Youtubeuse, avec la chaîne “La Magie d’Anne-Sophie”.

Ma chronique :

J’ai été tentée par ce livre car très curieuse de découvrir la définition d’une sorcière dans notre monde d’aujourd’hui. La couverture m’a attirée aussi pour son côté « ma sorcière bien-aimée ».

Passons au contenu : dès l’introduction, tout est dit « être une sorcière aujourd’hui, c’est apprendre à se connaître soi-même pour permettre au monde de se connaître ».

Ensuite, elle évoque nos vies antérieures, la lithothérapie et le monde des énergies, une partie plus complexe à appréhender.Il est aussi question de déesses et de fées : les aficionados apprécieront.

À noter que ce livre est un véritable guide avec ses mémos, mises en pratiques et conseils avec des espaces pour prendre ses notes.

Ce qui m’a parlé le plus, c’est la partie sur l’ancrage, à la fin du livre, notamment la notion de gratitude avec le pot de gratitude ou le journal des intentions. À tester et facile à mettre en place, je vous recommande ses pratiques. 

En synthèse, un ouvrage qui décrypte la « sorcière » d’aujourd’hui en restant relativement accessible à tous. 

Un livre paru aux Éditions  Exergue chez Guy Trédaniel

Le site de l’auteure : https://www.annesophiepau.com/anne-sophie-pau/

Notation :

Critique de : Le yoga du visage de Danielle Collins

Le yoga du visage

Présentation :

On sait depuis des siècles que le yoga est source de bien-être pour le corps. Ce que l’on sait moins, c’est que cette discipline a également des vertus pour tonifier le visage : le yoga facial est le meilleur moyen de rajeunir, d’avoir une peau plus ferme, plus saine. Les enseignements de ce livre se pratiquent très simplement, sans capacités ni connaissances particulières. Quelques minutes de pratique suffisent pour, jour après jour, illuminer votre apparence.

L’auteure :

Danielle Collins est coach. Elle pratique le yoga depuis une vingtaine d’années. Très réputée en Angleterre, elle présente une émission hebdomadaire sur la BBC où elle dispense des cours de yoga et de bien-être.

Ma chronique :

Un livre ou plutôt un guide riche en illustrations, photos, astuces et propositions qui permet à chacun de pratiquer un mode de vie holistique. 

Même si cet ouvrage est centré sur le yoga du visage, apprehender une approche globale couvrant beauté, santé et bien-être est un vrai « plus ».

Lorsque l’auteure nous cite tous les bienfaits de ce yoga du visage, comment ne pas être convaincue ? Dans la liste de ce que ce yoga peut nous apporter : « une peau plus lisse », « une apparence plus tonique », « moins de fatigue oculaire », « un esprit plus serein » ou « une conscience accrue ».

Comment pratiquer ? L’idéal est d’y consacrer 20 ou 30 minutes par jour, 20 minutes pour des résultats optimaux, l’important étant de le faire régulièrement même sur une minute c’est à dire un exercice chaque jour.

Les mouvements que j’ai rapidement intégrés : « le papillon », « le penseur » ou « l’oiseau ». Il suffit de piocher dans les exercices proposés avec les résultats escomptés pour composer son rituel.

En fin de livre, dans les conseils complémentaires, j’ai remarqué la pratique de la visualisation dont les bénéfices sont démontrés et utilisés en sophrologie.

Un ouvrage attractif avec son format, semi-poche et son contenu riche.

Paru chez Éditions Ideo chez City Éditions.

Notation :

Critique de : Moi aussi je médite ! D’Elisabeth Couzon et Charlotte Ribault

Moi aussi je médite !

Présentation :

Entre le stress des examens, les histoires de cœur, le corps qui change, les conflits avec les copains ou les parents, il n’est pas toujours facile d’être un adolescent ! Ni de savoir comment l’accompagner au mieux ! Ce livre l’aidera à vivre sereinement sa vie de jeune adulte et vous aidera à l’accompagner, grâce à la pratique de la méditation de pleine conscience.

Les auteures :

Élisabeth Couzon est maître praticien en PNL, formée à l’hypnose ericksonienne, à l’EMDR et à l’EFT. Elle est spécialiste de la gestion du stress et des émotions, et anime des ateliers de méditation de pleine conscience.

Charlotte Ribault est psychologue clinicienne.

Ma chronique :

Un livre clair et complet destiné aux adolescents qui explique en quoi la méditation va révolutionner leur vie. 

C’est un ouvrage qui donne envie, les textes et illustrations sont bien choisis, adaptés au public visé tout en ciblant également les parents ou enseignants.

Les méditations guidées viennent en appui des différentes notions abordées (présence au corps, présence à l’attention, présence à soi …). Après chaque méditation, il est proposé de s’interroger sur les sensations. 

Le petit « plus » : des témoignages de jeunes qui on testé et racontent leur expérience.

J’ai plus particulièrement apprécié la partie sur le « pilote automatique » qui nous concerne tous, quand on n’est pas présent à 100% à ce que l’on fait.

Pour favoriser la concentration, les auteures conseillent le « brain gym », simple à utiliser et efficace (je pratique aussi).

Enfin, la préface de Thierry Janssen est un parfait résumé de l’intérêt de la méditation, voici ce qu’il dit : « c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire à nos enfants ». Elle apaise le bavardage du mental et éveille la conscience.

Un livre à offrir aux jeunes et aux parents.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : La méditation c’est bon pour le cerveau de Steven Laureys

La méditation, c’est bon pour le cerveau

Résumé :

Le professeur Steven Laureys est un neurologue mondialement connu qui mène avec son équipe depuis plus de vingt ans des recherches sur les états de conscience.

Il nous expose ici les effets de la méditation sur notre corps et sur notre esprit. À travers ses recherches sur le cerveau de Matthieu Ricard, il nous montre comment elle stimule le fonctionnement cérébral et le modifie de manière positive.

Mais il n’est pas nécessaire d’être moine bouddhiste ou neurologue pour vivre les changements positifs de la méditation. Les bienfaits qui en résultent pour notre santé mentale – moins de stress, un meilleur sommeil, plus de concentration, moins d’anxiété, des effets antidépresseurs et antidouleur… – sont à la portée de chacun d’entre nous.

L’auteur :

L’auteur est neurologue est directeur de recherches FNRS. Il dirige le centre du cerveau au CHU de Liège. Connu pour ses travaux sur la conscience des patients cérébrolésés, il a notamment publié « Un si brillant cerveau », qui a beaucoup de succès.

Ma chronique :

Un livre riche en enseignements à la portée de tous qui donne vraiment envie de méditer.

Ce qui m’a conquise, c’est ce mixte entre le monde de la recherche avec des expériences scientifiques et les conseils ou propositions de méditations simples et éclairés par la propre expérience de l’auteur. 

J’ai aimé aussi la préface rédigée par Mathieu Ricard qui s’est prêté aux expérimentations de l’auteur. 

L’auteur adopte un langage clair pour nous expliquer le fonctionnement du cerveau et ses études sur les bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit. C’est convaincant !

L’auteur nous met en garde aussi : attention aux effets de mode et ne croyez pas tout ce qui se dit sur la méditation et la pleine conscience. Des fausses promesses et des charlatans peuvent abuser certains. 

Un rappel important : la méditation ne guérit pas mais peut atténuer la douleur et la souffrance émotionnelle qui en est la conséquence. Ce qui est observé : les méditants zens ressentent les sensations de douleur sans les étiqueter comme douloureuses. 

Des témoignages pour étayer l’exposé, des exercices de méditation et des conseils pour démarrer. Les différents types de méditation sont exposés : respirer en pleine conscience, la pleine conscience, la méditation de la bienveillance (prônée par Mathieu Ricard).

Ces conseils sont concrets et éclairés par l’expérience du scientifique et le regard de Mathieu Ricard.

J’ai trouvé très utile aussi les pages « trucs et astuces » avec une liste applications testées par l’auteur et une bibliographie très fournie.

Cet ouvrage est passionnant. Je vous le recommande.

Paru aux éditions Odile Jacob.

Notation :