Critique de : DEFI DES 100 JOURS Cahier d’exercices POUR EVEILLER SON FEMININ PAR LE TAO de Lilou Macé et Aisha Sieburth

Présentation :

Dans ce nouveau cahier d’exercices, Lilou Macé et Aisha Sieburth vous proposent 100 défis sur le thème du féminin abordé sous le prisme des principes taoïstes. Des défis profonds et libérateurs pour vous permettre de vous (re)connecter à votre corps de femme, d’exploiter votre énergie vitale, et de révéler votre féminin grâce aux connaissances ancestrales du Tao de la femme.

Les auteures :

Lilou Macé est intervieweuse de la Télé de Lilou, auteure et fondatrice du Défi des 100 jours et partage depuis plus de 12 ans des milliers d’interviews gratuitement sur internet et les réseaux sociaux. Aisha Sieburth est l’une des instructrices du Healing Tao System, certifiée par Maître Mantak Chia.

Ma chronique :

Un programme très complet proposé par un duo de choc : Lilou et Aisha, complémentaires dans leur approche pour augmenter son énergie vitale.

Je n’ai pas testé les cent jours, l’ayant dans les mains depuis un mois.

Ce qui impressionne dans ce programme, c’est la richesse et la variété des propositions toutes liées à la philosophie du « Tao », le but étant d’équilibrer le yin et le yang et de gagner en énergie vitale.

Le cahier d’exercices découpé en journée, propose pour chacune un thème, une intention avec un défi, des exercices, des conseils et une partie « journal » pour noter ses impressions. Nous sommes invités à réaliser des bilans intermédiaires pour faire le point, se poser des questions et mesurer le chemin parcouru.

Ce que j’ai préféré pour ce premier mois : le sourire intérieur, le tableau de vision, l’activation de son centre vital, les propositions de réflexologie. J’ai apprécié pour chaque partie les méditations et auto-massages et bien sûr la présentation fun et les bonus vidéos et audios.

J’aurai trouvé plus pratique d’avoir un classeur plutôt qu’un gros cahier pour détacher les pages et alléger ainsi le cahier au fur et à mesure de la progression, ce serait utile aussi pour se constituer des dossiers par thème.

Un cahier à offrir ou à s’offrir pour découvrir la richesse de la philosophie du Tao.

Publié aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Les Hormones du bien-être Karim REGGAD

Les hormones du bien-être

Présentation :

Endorphine, dopamine, sérotonine, ocytocine… Ces « hormones du bonheur » sont produites par notre corps pour générer des états de bien-être lors d’évènements où se trouvent activées ces émotions dites positives. Ce livre pratique nous apprend à stimuler leur sécrétion grâce à des techniques psychocorporelles simples et efficaces : yoga du son, chi gong, Gestalt-thérapie, psychologie positive, créativité. 

L’auteur :

Avec plus de quarante ans d’expérience en psychothérapie corporelle, en hypnose et en méditation, Karim REGGAD nous ouvre une voie inédite de connaissance de soi, de pleine conscience du corps, d’enrichissement de notre manière d’être au monde. L’auteur applique régulièrement cette méthode dans le cadre de formations en groupe, ainsi que dans ses accompagnements individuels en thérapie et en coaching.

Ma chronique :

Un livre très didactique, à garder près de soi pour expérimenter fréquemment les précieux exercices qui ont tous pour but d’ancrer du positif. 

Ce qui appréciable également, ce sont les explications simples et exercices à la portée de tous, commentés sous l’angle de la neuroendocrinologie, nouvelle notion pour moi, une jeune discipline explique l’auteur.

Les propositions passent notamment par la voix et les sons, la respiration, la méditation, le rire et l’humour. Ce qui est enrichissant dans cet ouvrage, c’est le décryptage de ce qui se passe dans notre corps lors de ces pratiques et le rôle des hormones du bien-être.

Chacun y choisira ce qui lui convient après expérimentation.

Dans la partie sur les techniques du souffle, j’ai été plus attirée par « La marche afghane », un exercice de synchronisation entre la respiration et une marche assez rapide. 

Vous trouverez un inventaire des 7 manières de stimuler nos hormones du bonheur : une liste à afficher par exemple pour ne pas oublier et pratiquer chaque jour.

En conclusion, l’auteur rappelle que « notre santé et notre bien-être sont entre nos mains ».

Paru aux éditions Josette Lyon chez Guy Trédaniel. 

Notation :

Critique de : Pleinement vivant de Joëlle Maurel

Pleinement vivant

Présentation :

Qu’est-ce qui pousse un individu à changer, de façon positive et radicale, pour s’éveiller à une conscience plus élevée ? À quel moment survient ce besoin de changement, d’évolution ? Quelles sont les conséquences sur la vie quotidienne ?

Dans cet ouvrage, l’auteure mène une enquête sur ce qui conduit l’être humain à s’engager dans un processus de transformation intérieure lui permettant de renouer avec qui il est véritablement et de vivre pleinement sa vie.

L’auteure :

Joëlle Maurel est docteur en Sciences de l’Éducation, psychothérapeute-analyste jungienne, spécialiste des états modifiés de la conscience, diplômée de l’Institut de psychologie transpersonnelle à Paris et formée aux approches psychocorporelles et psycho-spirituelles. Ses recherches sur l’exploration de la conscience humaine, à partir de l’observation clinique, de son expérience intérieure et de l’étude théorique, tentent d’articuler les différents champs des sciences humaines occidentales avec l’expérience spirituelle et les enseignements traditionnels orientaux. Elle écrit des articles sur la psychologie spirituelle et anime des stages sur ce thème.

Ma chronique :

En refermant ce livre, on se dit : oui c’est possible d’être « pleinement vivant ». 

Cet ouvrage, dense, est riche par ses explications et analyses d’entretiens menés avec les dix-neuf personnes ayant parcouru le début de ce cheminement pour se transformer.

La démarche de l’auteure : après l’étude du travail des « grands sages » comme Socrate, Krishnamurti ou Jung, elle choisit de confronter la théorie à du réel en interviewant dix-neuf personnes. Les quatre étapes du cheminement sont décortiquées en s’appuyant sur les expériences des interviewés : c’est ce qui renforce la compréhension de chaque étape.

Ces propositions s’adressent à tous, nous n’avons pas forcément lu et étudié les textes de ces sages.

Ce qui est préconisé pour parvenir à réussir ce travail sur soi : choisir une pratique spirituelle qui allie le corps, l’âme et l’esprit comme le yoga ou Qi Gong, qui amène à des états de méditation profonde et de pleine conscience.

Nous comprenons, au travers du résultat des entretiens de ces personnes qui ont fait ce chemin, que la réalisation de soi, ou « accéder à l’essence de notre être », c’est avoir un niveau de conscience plus élevée pour se sentir « pleinement vivant ».

Ce livre nous ouvre de nouvelles portes pour aller vers une meilleure connaissance de soi, un ouvrage qui interpelle, questionne beaucoup et nourrit.

À lire, poser puis à reprendre pour s’éveiller à une transformation intérieure.

L’auteure termine en prônant une éducation ontologique, « un enseignement plus ouvert prenant en compte la totalité de l’être humain ».

Je vous le recommande vivement.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Soigner le stress de Lionel Coudron

Soigner le stress

Présentation :

Pour se libérer des effets négatifs du stress, ce livre propose une solution toute simple : la pratique du yoga. En intervenant directement sur les sensations très désagréables qui s’accumulent dans le corps et qui alimentent les pensées irrationnelles, les postures de yoga permettent de « nettoyer » les tensions et les douleurs ressenties. Cette action, bénéfique pour le corps et l’esprit, est positive autant en traitement qu’en prévention.

L’auteur :

Lionel Coudron est médecin et professeur de yoga depuis plus de trente ans. Il dirige l’Institut de yoga-thérapie. Il a notamment écrit Le Yoga. Bien vivre ses émotions et La Yoga-thérapie qui ont été de grands succès.

Ma chronique :

Dans ce livre de « yoga-thérapie », il est question de yoga bien sûr mais aussi de pratiques complémentaires comme la méditation et la respiration contrôlée. C’est ce qui m’a intéressée : montrer la complémentarité de ces méthodes et leurs capacités de réduire le stress.

Dès la préface, l’auteur explique que le yoga, pratique millénaire, peut arrêter le tourbillon des pensées et des émotions qui nous submergent, nous apporter la paix et donc enlever le stress.

La mécanique du stress est décortiquée pour étayer les propositions illustrées par des photos. 

J’ai aimé les propositions d’exercices simples, quand on a peu de temps avec cette 

respiration synchronisée entre souffle et mouvement et la proposition de tenir un carnet de bord pour noter ses réactions face aux stress. Cela permet une prise de recul et un entraînement adapté au stress constaté.

C’est une démarche par étape qui allie yoga, respiration et méditation.

L’importance de la respiration dans cette lutte contre le stress est mise en avant comme la cohérence cardiaque pour retrouver calme et harmonie. Oui cela fonctionne, j’ai testé !

D’autres techniques peuvent aider comme : ancrer du positif avec des visualisations, outil utilisé avec succès en sophrologie.

Des conseils variés sur le sommeil et la nutrition ainsi que des témoignages complètent les propositions utiles en préventif aussi.

En synthèse : un guide concret et didactique basé sur le yoga et rempli de ressources pour combattre efficacement le stress.

Paru aux éditions Odile Jacob.

Notation :

Critique de : Chloé des loups d’Alexandra Ughetto

Chloé des loups

Présentation :

Chloé, tu es l’ultime descendante de l’ultraviolente lignée des loups, et tu es destinée à devenir une guerrière.

Mais tu refuses cet héritage d’angoisses et de colère.

Heureusement, pour t’aider, il y a Annabelle, ton amie, qui dissipe tes craintes d’un éclat de rire. C’est elle qui te pousse à explorer ton coeur et le monde autour de toi. Cela t’encourage à écrire dans ton carnet tes pensées lumineuses…

Dès lors, tout change pour toi. Tu apprends à maîtriser tes émotions et à conquérir ta puissance intérieure.

L’auteure :

Sociologue et philosophe de formation, Alexandra Ughetto est passionnée par le développement personnel. Elle transmet ses connaissances à travers son podcast « La p’tite chronique lumineuse .

Ma chronique :

Dès la préface, l’auteure invite à déployer ses ailes en grand, très grand. Une belle illustration de la morale de cette histoire.

Ce roman « young adult » combine une grande histoire type « fantasy » avec des pistes de développement personnel qui vont aider l’héroïne à grandir et à s’épanouir.

N’étant pas dans la cible « young adult » ni passionnée par la « fantasy », j’ai eu des difficultés à rentrer dans l’histoire mais la plume alerte et le rythme donnent envie de tourner les pages. 

J’ai apprécié l’idée du carnet, il est reconnu qu’écrire permet de réguler ses émotions, c’est une bonne idée à transmettre aux jeunes. Pour le contenu de ce carnet, les propositions sont issues de techniques de développement personnel et ce qui est intéressant ici, c’est de les positionner dans un contexte qui parlera aux jeunes lecteurs. Chloé liste des techniques de respiration pour s’apaiser, des moyens pour s’affranchir de ses croyances limitantes ou trouver l’ancrage en soi. Chaque pratique est expliquée clairement et donc facilement reproductible.

Si un roman d’aventures peut aider nos jeunes à aller mieux en découvrant la méditation comme Chloé, pourquoi s’en priver ?

Publié aux éditions Robert Laffont.

Notation :