Chronique de : Le grand guide de la sophrologie au quotidien de Gaëlle Piton

Le grand guide de la sophrologie au quotidien

Présentation :

Gaëlle Piton présente dans cet ouvrage les fondements de la sophrologie, en pointant bon nombre d’idées reçues à son sujet. Elle nous enseigne des techniques simples et efficaces, destinées aux adultes comme aux enfants et aux adolescents. Le livre, richement illustré, décline de nombreux exercices de manière thématique : stress, sommeil, émotions, phobies, estime de soi, addictions, parentalité… Il comprend également 25 séances audio, guidées par la voix apaisante de l’auteure, pour une pratique en toute autonomie.

L’auteure :

Gaëlle Piton est sophrologue, coach et instructrice en méditation de pleine présence. Gaëlle est aussi journaliste, formatrice et conférencière.

Ma chronique :

Ce guide qui décrypte la sophrologie s’adresse à pour tous : débutants, expérimentés et sophrologues, chacun y trouvera des réponses.

J’ai aimé cet ouvrage pour le fond riche, clair et également pour la forme qui donne envie de le parcourir grâce aux illustrations des mouvements et à la mise en page aérée. 

Le ton est donné dès l’introduction, l’auteure précise « cet ouvrage sera conforme à ma pratique : simple, accessible, experientiel ».

Je confirme, c’est réussi.

Après avoir expliqué la sophrologie, ses origines et son potentiel, on enchaîne sur la pratique, tout est expliqué : les techniques clés, le déroulé d’une séance, les thématiques sur lesquelles la sophrologie est particulièrement efficace (stress, sommeil, confiance en soi, phobies …). Des exercices spécifiques et conseils pour chaque problématique aideront chacun à se lancer. Une cinquantaine d’exercices et vingt-cinq audios complètent ces présentations.

La partie sur la sophrologie pour les enfants à l’école reflète les activités de Gaëlle au sein de sa ville. « La sophrologie est complémentaire des apprentissages dits classiques » : davantage de bienveillance en classe et aide à lutter contre le décrochage scolaire. Une belle réussite et preuve de l’efficacité de la sophrologie.

Je rejoins Gaëlle lorsqu’elle nous précise que la sophrologie est un art de vivre, une philosophie de vie. Une fois qu’on y a gouté, la transformation se fait et on aborde la vie plus sereinement et de manière davantage positive.

Un ouvrage complet et riche paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Open d’Isalou Regen

Open

Présentation :

Toutes les sagesses du monde l’enseignent depuis la nuit des temps, et de nombreuses études de neurosciences et de psychologie positive le confirmant : avec l’ouverture, on découvre, on voyage, on repousse ses limites, on crée, on partage… À l’inverse, sans elle, pas d’exploration, pas de dépassement, pas de joie, pas de plénitude, pas de rencontre… Alors pour vivre heureux, vivons ouverts !

L’auteure :

Philosophe de formation et artiste plasticienne, Isalou Regen est la fondatrice d’une société de production audiovisuelle dont le credo est d’associer l’humain, l’artistique et la communication. Autrice du blog « 365mornings », elle a été chroniqueuse sur France Inter, et a publié son premier livre en 2016 La Magie du matin.

Ma chronique :

Avec cet ouvrage, Isalou nous propose une belle philosophie de vie, plutôt simple à appliquer pour vivre mieux : s’ouvrir aux autres et à soi. Plutôt facile à mettre en œuvre et efficace, pourquoi s’en priver ?

J’avais découvert Isalou avec « La magie du matin », son premier titre. Ses livres, didactiques et riches, donnent envie d’appliquer ses nombreux conseils.

« L’ouverture est la base de tout » explique l’auteure dès le début du livre. De quelle ouverture parle-t-on ici ? Rappelons-nous que nous sommes programmés pour un mode « survie » et qu’aller vers le bonheur demande des efforts. Décider de s’ouvrir davantage est une première porte vers du positif, « le pouvoir de l’ouverture, c’est sa capacité de transformation heureuse ».

Après l’exploration des différentes postures de fermeture avec des parades pour les déconstruire, Isalou nous amène à réfléchir au cheminement vers l’ouverture notamment au travers de valeurs comme l’altruisme ou la coopération.

L’ouverture passe par l’ouverture de l’esprit et du cœur afin d’ancrer la transformation intérieure : ces deux parties sont les plus riches à mes yeux, j’ai pris le temps de les lire et d’intégrer les propositions listées.

J’aime la spontanéité et la sincérité d’une auteure qui parsème ses textes d’exemples personnels. Elle adopte une démarche progressive pour que chacun puisse s’approprier facilement ses propositions. C’est à la fois étayé et mis en perspective avec du concret : les conseils et rituels sont à tester et à appliquer.

J’ai mis en pratique ceux qui m’ont parlé le plus.

Je vous souhaite autant de plaisir que moi à découvrir cet ouvrage et à mettre en pratique ces conseils.

Paru aux éditions Albin Michel.

Notation :

Chronique de : Le plus grand secret de Rhonda Byrne

Le plus grand secret

Présentation :

Après le succès mondial de son livre Le Secret  – qui vous aidait à être et à réaliser ce que vous souhaitiez –, Rhonda Byrne a continué sa quête de la vérité universelle. Pendant quatorze ans, elle a étudié les textes anciens et modernes de la pensée bouddhique, hindouiste, chrétienne ou encore taoïste. C’est logé au cœur de ces écrits, à la vue de tous, qu’elle a découvert Le Plus Grand Secret…

L’auteure

Rhonda Byrne a réalisé Le Secret en 2006, un film documentaire qui a conquis le monde entier, transformant la vie de millions de personnes et déclenchant un mouvement à l’échelle planétaire. Son livre « Le Secret » a été publié la même année. Traduit en plus de cinquante langues, il fait partie de ces ouvrages qui, depuis les années 2000, ont figuré durablement sur la liste des best-sellers.

Ma chronique :

Je découvre les écrits de Rhonda n’ayant pas lu son premier ouvrage si célèbre.

J’étais curieuse de découvrir cette auteure fréquemment citée dans le monde du développement personnel.

Un peu surprise par la forme : la narration est entrecoupée de nombreuses citations, leur volume étant presque aussi important que le texte lui-même, je l’ai ensuite compris comme une volonté d’apporter de nombreux témoignages aux propositions décrites.

J’ai été particulièrement sensible à la partie « se libérer du mental », l’important précise l’auteure, est de se défaire de l’emprise de nos pensées et d’éliminer nos pensées négatives.

Le mot qui revient le plus fréquemment est « conscience », notre véritable nature explique l’auteure.

Des explications et pratiques sont listées pour ne pas « laisser le mental aux commandes de notre vie ».

Progressivement, par étape, après avoir libéré son mental, nous pouvons nous défaire de nos émotions négatives et éliminer les croyances limitantes. 

Il est aussi question de physique quantique et de compréhension du monde qui nous entoure.

Très étayé par toutes les citations et extraits de livres, cette philosophie de vie proche de la pleine conscience nous invite à nous recentrer sur notre monde intérieur et à ne plus être en « pilotage automatique ».

À découvrir aux éditions Harper Collins 

Notation :

Chronique de : Le cerveau du bien-être de Dawson Church

Le cerveau du bien-être

Présentation :

La plasticité neuronale – la capacité du cerveau à remodeler ses connexions en fonction de l’environnement et des expériences vécues par l’individu – est maintenant largement connue. Mais ce qu’encore peu de gens savent, c’est la rapidité avec laquelle elle se produit, l’ampleur des modifications cérébrales provoquées et le contrôle que chacun d’entre nous peut exercer sur ce processus. Dans cet ouvrage, Dawson Church s’appuie sur son histoire personnelle, sur les dernières avancées en neurosciences et sur les preuves étonnantes de transformations rapides et radicales du cerveau qu’il a pu découvrir.

L’auteur :

Dawson Church est chercheur dans le domaine de la santé holistique et auteur de renommée internationale. Il a publié plusieurs best-sellers dont Le Génie dans vos gènes, qui a révolutionné la conception du lien entre émotions et génétique. 

Ma chronique :

Ce livre est riche, très fourni en explications sur la plasticité du cerveau et sur le rôle de la méditation pour aller vers un mieux-être.

L’auteur a mis au point ce qu’il nomme « l’éco-méditation », fruit de son expérimentation, une combinaison de cohérence cardiaque avec de la pleine conscience, de l’EFT et de l’hypnose. Comme il nous l’explique, ces stimuli physiques et mentaux permettent de méditer facilement et de se retrouver dans cet état de « cerveau du bien-être » rapidement et sans difficulté. Méditer n’est pas si simple, c’est un constat fréquent et partagé par de nombreux méditants et c’est aussi un frein pour les novices.

Pourtant la pratique de la méditation modifie notre cerveau dès les premières heures de pratique, c’est prouvé; cette transformation est d’autant plus importante que le méditant pratique beaucoup et depuis longtemps.

J’ai aimé les informations techniques et scientifiques mais aussi les conseils concrets du méditant : par exemple il est normal pour un débutant en méditation de ne pas pouvoir immobiliser son esprit plus de dix secondes sachant que les chevronnés tiennent soixante secondes. Cela rassure le méditant débutant que je suis !

J’ai compris aussi pourquoi les méditations guidées duraient au moins vingt-cinq minutes et comment mieux gérer les spirales au cours de la pratique (vagabondage de l’esprit).

Le chapitre sur le « cerveau résilient » est particulièrement intéressant avec le témoignage de ce vétéran qui explique comment contrer le stress post-traumatique.

L’auteur indique également que la méditation permet de réguler les émotions négatives et de contrôler son attention.

Ce livre basé sur les expérimentations de l’auteur, complété des études scientifiques et agrémenté de pratiques en fin de chaque chapitre est très complet et enrichissant.

Impossible de ne pas avoir envie de méditer après cette lecture.

À retrouver aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : L’incroyable pouvoir du souffle de Stéphanie Brillant

l’incroyable pouvoir du souffle

Présentation :

Des hommes et des femmes capables de gravir les montagnes les plus hautes sans assistance respiratoire, des sujets dépressifs qui après six semaines de pratiques intensives de yoga perçoivent les mêmes effets que sous anti-dépresseurs, des malades de Parkinson qui parviennent à contrôler leurs tremblements, des asthmatiques qui ont dit adieu à leur Ventoline, et un seul et même facteur, la maitrise du souffle. Ce livre n’est pas qu’une simple présentation des différents pouvoirs du souffle

L’auteure :

Journaliste, réalisatrice, présentatrice de télévision, productrice et conférencière, Stéphanie Brillant est également maman de deux enfants. Installée aux États-Unis, elle consacre depuis cinq ans son travail aux thématiques liées à l’éducation éclairée. Elle a réalisé le film documentaire Le Cerveau des enfants, un potentiel infini, sorti en salle en France en mai 2017, et publié chez Actes Sud Guide du cerveau pour parents éclairés (2019).

La chronique :

Un ouvrage très complet, le fruit de deux années de recherche, qui décrit tout ce que le souffle peut nous apporter. Simple mais pas si facile de bien respirer explique l’auteure.

J’ai beaucoup appris avec les explications et exercices proposés.

Le souffle est un médicament magique et gratuit à la portée de tous : « un super pouvoir » comme l’auteure le qualifie. On ne sait pas forcément bien respirer : en lisant l’ouvrage, chacun pourra s’en apercevoir.

On retiendra que l’on peut améliorer ses performances physiques et mentales d’où l’intérêt des sportifs pour la maîtrise de la respiration. La respiration agit aussi sur la mémoire, l’intuition, la coopération …

On l’a tous se constaté au moins une fois : « la respiration rend visible ce qui n’est pas conscient ».

Après les explications des premiers chapitres, sont proposés des pratiques et conseils pour faire un état des lieux de notre respiration.

En annexe, un ensemble de techniques à explorer pour se relaxer, favoriser le sommeil, soulager le corps, soulager l’esprit…

Un ouvrage réellement exhaustif, qui donne envie de faire une pause respiratoire pour aller mieux. À garder près de soi pour s’imprégner de toutes les pratiques.

Merci Babelio et les Éditions Actes Sud pour cette lecture.