Critique de : Les Hormones du bien-être Karim REGGAD

Les hormones du bien-être

Présentation :

Endorphine, dopamine, sérotonine, ocytocine… Ces « hormones du bonheur » sont produites par notre corps pour générer des états de bien-être lors d’évènements où se trouvent activées ces émotions dites positives. Ce livre pratique nous apprend à stimuler leur sécrétion grâce à des techniques psychocorporelles simples et efficaces : yoga du son, chi gong, Gestalt-thérapie, psychologie positive, créativité. 

L’auteur :

Avec plus de quarante ans d’expérience en psychothérapie corporelle, en hypnose et en méditation, Karim REGGAD nous ouvre une voie inédite de connaissance de soi, de pleine conscience du corps, d’enrichissement de notre manière d’être au monde. L’auteur applique régulièrement cette méthode dans le cadre de formations en groupe, ainsi que dans ses accompagnements individuels en thérapie et en coaching.

Ma chronique :

Un livre très didactique, à garder près de soi pour expérimenter fréquemment les précieux exercices qui ont tous pour but d’ancrer du positif. 

Ce qui appréciable également, ce sont les explications simples et exercices à la portée de tous, commentés sous l’angle de la neuroendocrinologie, nouvelle notion pour moi, une jeune discipline explique l’auteur.

Les propositions passent notamment par la voix et les sons, la respiration, la méditation, le rire et l’humour. Ce qui est enrichissant dans cet ouvrage, c’est le décryptage de ce qui se passe dans notre corps lors de ces pratiques et le rôle des hormones du bien-être.

Chacun y choisira ce qui lui convient après expérimentation.

Dans la partie sur les techniques du souffle, j’ai été plus attirée par « La marche afghane », un exercice de synchronisation entre la respiration et une marche assez rapide. 

Vous trouverez un inventaire des 7 manières de stimuler nos hormones du bonheur : une liste à afficher par exemple pour ne pas oublier et pratiquer chaque jour.

En conclusion, l’auteur rappelle que « notre santé et notre bien-être sont entre nos mains ».

Paru aux éditions Josette Lyon chez Guy Trédaniel. 

Notation :

Critique de : Pleinement vivant de Joëlle Maurel

Pleinement vivant

Présentation :

Qu’est-ce qui pousse un individu à changer, de façon positive et radicale, pour s’éveiller à une conscience plus élevée ? À quel moment survient ce besoin de changement, d’évolution ? Quelles sont les conséquences sur la vie quotidienne ?

Dans cet ouvrage, l’auteure mène une enquête sur ce qui conduit l’être humain à s’engager dans un processus de transformation intérieure lui permettant de renouer avec qui il est véritablement et de vivre pleinement sa vie.

L’auteure :

Joëlle Maurel est docteur en Sciences de l’Éducation, psychothérapeute-analyste jungienne, spécialiste des états modifiés de la conscience, diplômée de l’Institut de psychologie transpersonnelle à Paris et formée aux approches psychocorporelles et psycho-spirituelles. Ses recherches sur l’exploration de la conscience humaine, à partir de l’observation clinique, de son expérience intérieure et de l’étude théorique, tentent d’articuler les différents champs des sciences humaines occidentales avec l’expérience spirituelle et les enseignements traditionnels orientaux. Elle écrit des articles sur la psychologie spirituelle et anime des stages sur ce thème.

Ma chronique :

En refermant ce livre, on se dit : oui c’est possible d’être « pleinement vivant ». 

Cet ouvrage, dense, est riche par ses explications et analyses d’entretiens menés avec les dix-neuf personnes ayant parcouru le début de ce cheminement pour se transformer.

La démarche de l’auteure : après l’étude du travail des « grands sages » comme Socrate, Krishnamurti ou Jung, elle choisit de confronter la théorie à du réel en interviewant dix-neuf personnes. Les quatre étapes du cheminement sont décortiquées en s’appuyant sur les expériences des interviewés : c’est ce qui renforce la compréhension de chaque étape.

Ces propositions s’adressent à tous, nous n’avons pas forcément lu et étudié les textes de ces sages.

Ce qui est préconisé pour parvenir à réussir ce travail sur soi : choisir une pratique spirituelle qui allie le corps, l’âme et l’esprit comme le yoga ou Qi Gong, qui amène à des états de méditation profonde et de pleine conscience.

Nous comprenons, au travers du résultat des entretiens de ces personnes qui ont fait ce chemin, que la réalisation de soi, ou « accéder à l’essence de notre être », c’est avoir un niveau de conscience plus élevée pour se sentir « pleinement vivant ».

Ce livre nous ouvre de nouvelles portes pour aller vers une meilleure connaissance de soi, un ouvrage qui interpelle, questionne beaucoup et nourrit.

À lire, poser puis à reprendre pour s’éveiller à une transformation intérieure.

L’auteure termine en prônant une éducation ontologique, « un enseignement plus ouvert prenant en compte la totalité de l’être humain ».

Je vous le recommande vivement.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Le cri de la terre, ouvrage collectif

Le cri de la terre

Présentation :

« L’écologie spirituelle consiste à se changer soi-même pour être davantage respectueux de la nature et de l’ensemble du vivant. La sagesse et le discernement doivent nous montrer la meilleure marche à suivre pour prendre soin des autres et du monde. » Matthieu Ricard

La crise écologique actuelle est le plus grand désastre causé par l’être humain que cette planète ait jamais vécu – accélération des changements climatiques, disparition des espèces, pollution et acidification des océans. Un aspect central mais rarement abordé de cette crise est notre oubli de la nature sacrée du vivant, et la manière dont cela affecte notre relation à l’environnement. Il y a un besoin pressant d’apporter une réponse spirituelle à cette crise écologique. 

Les auteurs :

Thich Nhat Hanh, Joanna Macy, Vandana Shiva, Sandra Ingerman, Chef Oren Lyons, Thomas Berry, Chef Tamale Bwoya, Winona LaDuke, Wendell Berry, Bill Plotkin, Satish Kumar, etc. 

Ma chronique :

La préface de Matthieu Ricard plante le décor et précise l’intention de ce recueil de textes. Je retiens qu’il n’est pas trop tard pour agir et sauver notre planète, l’écologie spirituelle consiste à changer soi-même et à devenir plus respectueux de l’ensemble du vivant. « L’altruisme est une nécessité » précise Mathieu Ricard.

Voici le commentaire de Wendell Berry cité dans la préface : « Le soin de la Terre est notre responsabilité la plus ancienne et la plus noble, et finalement la plus agréable. Chérir ce qui reste d’elle et encourager son renouveau est notre seul légitime espoir. »

Le chef OREN LYONS conclut son essai ainsi : « La première paix commence avec votre mère, Mère Terre ».

Le point de vue de ces différents auteurs d’horizons si variés est précieux pour nous rappeler que la Terre a besoin de nous : « nous devons trouver l’équilibre dans nos vies et donner aux autres autant que nous recevons de la Terre ».

Ces vingt-trois textes sont véritablement un cri qui nous demande de renouer avec les rythmes et les lois naturelles de la Terre, de changer et de vivre en harmonie avec notre Terre.

Un recueil indispensable qui m’a remuée, donne envie de modifier ses comportements et qui changera le regard de chaque lecteur.

Pour aller plus loin sur l’écologie spirituelle : www.spiritualecology.org

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Le guide de la cohérence cardiaque de P. Drouot et M. Borrel

Le guide pratique de la cohérence cardiaque

Présentation :

Votre coeur, vous le sentez battre dans votre poitrine dès que vous y prêtez attention. Ce petit organe d’à peine 300 grammes est indispensable à la vie. Mais son rôle ne se limite pas à cette fonction de pompe. Notre coeur dispose de sa propre petite centrale électrique et de son propre réseau neuronal. Il possède ainsi sa propre intelligence. Mieux : dans la circulation permanente d’informations entre neurones du coeur et neurones du cerveau, c’est le coeur qui domine, pour peu que nous le fassions entrer en cohérence.

Les auteurs : 

Marie Borrel est journaliste et auteur. Elle a dirigé pendant une dizaine d’années la rubrique santé du magazine “Psychologies”, avant de devenir rédactrice en chef du magazine “Médecine Douce”. Patrick Drouot est physicien de formation, diplômé de l’université Columbia à New York. Il s’est spécialisé dans l’étude des états d’expansion de conscience, qu’il a explorés dans la pratique en accompagnant des milliers de personnes dans le déploiement de leur existence, notamment grâce à la cohérence cardiaque. 

Ma chronique :

Un ouvrage clair, complet et didactique à recommander pour découvrir les bienfaits de la cohérence cardiaque.

La promesse de cet ouvrage : « En pratiquant régulièrement les exercices, vous allez, au cours des jours, des semaines, des mois qui viennent, « réveiller » l’intelligence de votre cœur ».

Ce que j’ai appris : dans le cœur, il existe un réseau neuronal semblable à celui qui constitue notre cerveau, le cœur a sa propre intelligence et mémoire. Il peut influencer notre réflexion, notre intelligence et notre créativité.

Les auteurs parlent parle ici de « cardio‐méditation » qui va plus loin que la cohérence cardiaque et précisent : « le cœur ne répond pas toujours aux injonctions du cerveau, mais ce dernier se conforme toujours aux décisions du cœur ».

Un peu plus loin, on trouve beaucoup d’explications et de références aux neurosciences en lien avec la médecine intégrative ou « notion d’homme global ».

Cette présentation, pour nous expliquer que la cohérence neuro‐ cardio-vasculaire est un outil de transformation intérieure qui réveille l’intelligence de notre cœur, masquée le plus souvent par notre activité cérébrale, qui prend le contrôle sur notre perception de notre perception de notre monde intérieur et extérieur.

Après un premier tiers du livre consacré à la théorie, la pratique est déclinée avec la posture de base (simplissime) à mettre en place avant de se lancer dans les 25 pratiques en lien avec des situations du quotidien.

La théorie, nourrie des dernières découvertes en neurosciences, est particulièrement enrichissante et milite pour se lancer dans cette pratique.

Les exercices de cardio-meditation ont pour thème : « mieux vivre avec son corps », « mieux vivre avec soi-même », «mieux vivre avec les autres », «améliorer son futur ».

J’ai aimé plus particulièrement les séances avec pour sujet : « cultiver son intuition », « développer sa créativité », « se caler sur un futur positif ». Vingt-trois autres séances sont à retrouver dans cet ouvrage.

Voici le site de l’auteur pour aller plus loin.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Réveillez la sorcière qui sommeille en vous d’Anne-Sophie Pau

Réveillez la sorcière qui sommeille en vous

Résumé 

Qu’est-ce qu’une sorcière aujourd’hui ? C’est une femme moderne, les pieds ancrés sur terre, mais en connexion avec son intuition, qui fait passer ses besoins avant ses devoirs, et se construit une vie en accord avec les pulsations de son cœur…

Grâce à de nombreux exercices pratiques, rituels et méditations, vous pourrez vous connecter à chaque partie de vous-même, à votre puissance ancestrale, et apprendre à l’utiliser pour vous protéger et vous épanouir pleinement. 

L’auteure 

Anne-Sophie Pau est clairvoyante et channel, passionnée de paranormal, d’ésotérisme, de magie et d’occultisme depuis de nombreuses années, elle est aussi Youtubeuse, avec la chaîne “La Magie d’Anne-Sophie”.

Ma chronique :

J’ai été tentée par ce livre car très curieuse de découvrir la définition d’une sorcière dans notre monde d’aujourd’hui. La couverture m’a attirée aussi pour son côté « ma sorcière bien-aimée ».

Passons au contenu : dès l’introduction, tout est dit « être une sorcière aujourd’hui, c’est apprendre à se connaître soi-même pour permettre au monde de se connaître ».

Ensuite, elle évoque nos vies antérieures, la lithothérapie et le monde des énergies, une partie plus complexe à appréhender.Il est aussi question de déesses et de fées : les aficionados apprécieront.

À noter que ce livre est un véritable guide avec ses mémos, mises en pratiques et conseils avec des espaces pour prendre ses notes.

Ce qui m’a parlé le plus, c’est la partie sur l’ancrage, à la fin du livre, notamment la notion de gratitude avec le pot de gratitude ou le journal des intentions. À tester et facile à mettre en place, je vous recommande ses pratiques. 

En synthèse, un ouvrage qui décrypte la « sorcière » d’aujourd’hui en restant relativement accessible à tous. 

Un livre paru aux Éditions  Exergue chez Guy Trédaniel

Le site de l’auteure : https://www.annesophiepau.com/anne-sophie-pau/

Notation :