Critique de : 60 ficelles anti-stress d’Ambre Franrenet Cazaudehore

Soixante ficelles anti-stress

Présentation :

Dans notre société moderne, où les sollicitations sont omniprésentes et l’environnement parfois peu propice à la détente, le verdict tombe comme un couperet : le stress touche au moins 9 français sur 10 ! Bonne nouvelle cependant, il existe de nombreux remèdes pour alléger, voire éradiquer, ce « mal du siècle ». Ambre Franrenet Cazaudehore, thérapeute psychocorporel, vous donne ses tips pour mieux éliminer le stress : superaliments, exercices de respiration, techniques PNL, pensées positives, et bien d’autres encore.

L’auteure :

Ambre Franrenet Cazaudehore est psychothérapeute et coach. En 2015, elle part rejoindre son compagnon en Equateur où ils créent le Centre Devas (centre de retraites chamaniques et naturopathiques) dans la jungle équatoriale. Sa belle-fille décide de les rejoindre en 2017.

Ma chronique :

Et si on passait un pacte de non stress avec nous-mêmes ?

Voilà la proposition de l’auteure dans ce guide illustré qui liste soixante moyens de repousser le stress. 

Chaque proposition tient sur deux, trois pages maximum avec des illustrations très fun pour donner envie. Pour chaque thème, des exercices ou pratiques sont conseillées ainsi que des lectures ou proverbes.

Les techniques listées relèvent de l’auto-massage, la méditation, la visualisation, la respiration, la réflexologie mais aussi l’art-thérapie, « l’otona maki » ou la chronopsychologie (moins connus).

L’intérêt principal de cet ouvrage est de nous montrer la palette des possibilités pour lutter contre le stress. Sachant que chaque proposition est assez peu développée donc pour se lancer plus à fond dans certains thèmes, un autre ouvrage spécialisé peut être nécessaire ou bien, comme le suggère l’auteure, consulter un spécialiste comme un naturopathe ou un sophrologue.

Voici le site de l’auteure

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Le climat change, et nous ? De Louise Browaeys et Alexandre Florentin

Le climat change, et nous ?

Présentation :

Si c’est pas moi, c’est qui ? Si c’est pas maintenant, c’est quand ? Nous avons écrit ce manifeste sur l’écologie et les transitions qui nous attendent pour répondre aux nombreuses questions que tout le monde se pose : Par quoi commencer ? Comment concilier joie et écologie ? Comment agir ? À quelles échelles ? Comment transformer en douceur notre lien à la nature, aux autres, à nous-mêmes ? Comment réinventer et réinvestir la démocratie ? Quelles pédagogies pour les enfants d’aujourd’hui et de demain ?…

Les auteurs :

Ingénieure agronome, Louise Browaeys travaille depuis dix ans dans les domaines de l’agriculture biologique, l’alimentation, la responsabilité d’entreprise et la permaculture. Consultante et formatrice, elle intervient régulièrement dans des séminaires en lien avec l’écologie.

Alexandre Florentin est consultant en stratégie climat chez Carbone 4 et expert en éco-psychologie.

Ma chronique :

Une vision non catastrophique et déculpabilisante de notre monde d’aujourd’hui : il n’est pas trop tard pour agir. 

J’ai aimé cette vision qui prône l’alliance entre les humains, tous interconnectés, pour avancer et inverser les dérèglements climatiques. Tous ensemble et en impliquant nos enfants les acteurs de demain, nous devons avancer, sans tomber dans la crainte de la collapsologie, l’effondrement de la civilisation humaine.

Cultivons l’optimisme, la gratitude et la joie en pratiquant la communication non violente sans être passif. Les auteurs insistent aussi sur les cinq types d’écologies : intérieure, sociale, environnementale, politique et du langage pour mettre en place une « dynamique exponentielle », depuis l’individu jusqu’au collectif.

Dans les recommandations générales, j’ai aimé ces principes mis en avant : « gager sur la joie et les réussites plutôt que la peur et la culpabilité comme mise en mouvement », « transformer les contraintes en opportunités » et « formuler ce que l’on souhaite advenir plus que ce que l’on souhaite arrêter ».

Des pistes plus concrètes sont listées également sur les thèmes de l’éducation, la ville où l’entreprise.

Un manifeste à mettre en toutes les mains pour agir et rester confiant en l’avenir.

Publié aux éditions Guy Trédaniel collection Le Courrier du livre.

Notation :

Critique de : La médecine spirituelle de Luc Bodin

La médecine spirituelle

Présentation :

Devant le grand nombre de maladies chroniques que la médecine soigne sans arriver à les guérir, il serait temps de se demander si les causes physiques sont véritablement l’origine première des maladies… si elles ne seraient pas qu’un maillon de la chaine… si derrière elles, ne se cacherait pas une origine plus profonde au-delà même du sens symbolique des maladies.

C’est le cheminement qu’a suivi le Dr Bodin et qu’il partage avec vous dans ce livre.

L’auteur :

Luc BODIN est docteur en médecine, diplômé en cancérologie clinique et spécialiste en médecines naturelles. Il est de plus conférencier, formateur et auteur de nombreux livres à succès, dont Soignez avec l’énergieAORA au quotidienLa Médecine spirituelle, et Découvrir le sens caché des maladies, parus chez le même éditeur.

Ma chronique :

Une véritable encyclopédie de la médecine dite spirituelle ou médecine holistique qui se préoccupe du patient à la fois du côté physique, psychologique et énergétique.

C’est exactement le livre que le cherchais depuis longtemps : une présentation dans un seul ouvrage de toutes les thérapies appelées par l’auteur « médecines complémentaires ». Je qualifierai ce livre de bible de toutes ces thérapies qui sont présentées en cinq parties : le corps, l’esprit, l’énergie, le spirituel et la guérison.

Luc Bodin précise aussi que nous avons un « potentiel extraordinaire » en nous verrouillé par notre éducation et nos croyances. Pourquoi ne pas regarder autrement la maladie ? Nous pouvons agir sur le plan physique mais aussi sur le psychologique et l’émotionnel pour favoriser la guérison.

Dans la partie sur l’esprit j’y ai trouvé un paragraphe sur la sophrologie, la visualisation et la pensée positive : méthodes éprouvées pour combattre le stress, optimiser son potentiel et accélérer la guérison. 

Le message central : en changeant son état d’esprit et en éliminant les causes physiques ou psychologiques de la maladie, il est possible de modifier le pronostic de la maladie. La phrase à méditer : « les symptômes sont des messagers qui expriment une souffrance de son être intérieur trop longtemps négligée ».

Toutes ces affirmations sont étayées avec le résultat des observations de confrères et recherches de l’auteur.

C’est passionnant de bout en bout, très riche en informations, observations et exemples.

Je vous recommande vivement cet ouvrage.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Petit guide de l’autoguérison La respiration de N. Westmacott-Brown

La respiration

Présentation :

La science moderne confirme ce que les yogis enseignent depuis des millénaires : le souffle améliore nos aptitudes physiques et nos fonctions cérébrales. Ce guide vous propose 50 pratiques respiratoires, simples et progressives, issues de différentes traditions telles que le pranayama et le Qi Gong, ou encore la respiration consciente connectée.

L’auteure 

Nathalia Westmacott-Brown a été formée par les plus grands maîtres des techniques de respiration, en Inde et en Russie.

Ma chronique :

Un petit guide avec une cinquantaine de pratiques respiratoires pour aller mieux physiquement, mentalement ou émotionnellement. 

Dès la préface, l’auteure précise : « La respiration consciente est un outil de transformation physique, psychologique et spirituel incroyable ».

Respirer en conscience diminue l’anxiété, améliore la confiance en soi, améliore la concentration, l’ancrage, l’immunité …

C’est un ouvrage très concret qui débute par les postures à adopter et nous conseille d’écouter son corps et de trouver son rythme.

Dès le départ, il nous est proposé d’évaluer notre capacité respiratoire et d’apprendre à l’augmenter. Des exercices classés par intention en quatre catégories : pour agir sur le corps, sur le mental, sur l’esprit et soulager les maux.

Mes respirations préférées « Relâcher les tensions », « Revenir à ses sensations », « Unifier le corps, le mental et l’esprit ».

Pratique, en fin de livre, l’index nous permet de retrouver les différentes respirations plus facilement.

En synthèse ce guide m’a éclairée sur l’impact de ces respirations qui agissent sur notre corps, notre esprit et nos émotions : à utiliser sans modération pour entretenir notre santé physique mentale et émotionnelle.

Je vous le recommande vivement.

Publié aux éditions chez Médicis groupe Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : DEFI DES 100 JOURS Cahier d’exercices POUR EVEILLER SON FEMININ PAR LE TAO de Lilou Macé et Aisha Sieburth

Présentation :

Dans ce nouveau cahier d’exercices, Lilou Macé et Aisha Sieburth vous proposent 100 défis sur le thème du féminin abordé sous le prisme des principes taoïstes. Des défis profonds et libérateurs pour vous permettre de vous (re)connecter à votre corps de femme, d’exploiter votre énergie vitale, et de révéler votre féminin grâce aux connaissances ancestrales du Tao de la femme.

Les auteures :

Lilou Macé est intervieweuse de la Télé de Lilou, auteure et fondatrice du Défi des 100 jours et partage depuis plus de 12 ans des milliers d’interviews gratuitement sur internet et les réseaux sociaux. Aisha Sieburth est l’une des instructrices du Healing Tao System, certifiée par Maître Mantak Chia.

Ma chronique :

Un programme très complet proposé par un duo de choc : Lilou et Aisha, complémentaires dans leur approche pour augmenter son énergie vitale.

Je n’ai pas testé les cent jours, l’ayant dans les mains depuis un mois.

Ce qui impressionne dans ce programme, c’est la richesse et la variété des propositions toutes liées à la philosophie du « Tao », le but étant d’équilibrer le yin et le yang et de gagner en énergie vitale.

Le cahier d’exercices découpé en journée, propose pour chacune un thème, une intention avec un défi, des exercices, des conseils et une partie « journal » pour noter ses impressions. Nous sommes invités à réaliser des bilans intermédiaires pour faire le point, se poser des questions et mesurer le chemin parcouru.

Ce que j’ai préféré pour ce premier mois : le sourire intérieur, le tableau de vision, l’activation de son centre vital, les propositions de réflexologie. J’ai apprécié pour chaque partie les méditations et auto-massages et bien sûr la présentation fun et les bonus vidéos et audios.

J’aurai trouvé plus pratique d’avoir un classeur plutôt qu’un gros cahier pour détacher les pages et alléger ainsi le cahier au fur et à mesure de la progression, ce serait utile aussi pour se constituer des dossiers par thème.

Un cahier à offrir ou à s’offrir pour découvrir la richesse de la philosophie du Tao.

Publié aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :