Chronique de : Le cerveau du bien-être de Dawson Church

Le cerveau du bien-être

Présentation :

La plasticité neuronale – la capacité du cerveau à remodeler ses connexions en fonction de l’environnement et des expériences vécues par l’individu – est maintenant largement connue. Mais ce qu’encore peu de gens savent, c’est la rapidité avec laquelle elle se produit, l’ampleur des modifications cérébrales provoquées et le contrôle que chacun d’entre nous peut exercer sur ce processus. Dans cet ouvrage, Dawson Church s’appuie sur son histoire personnelle, sur les dernières avancées en neurosciences et sur les preuves étonnantes de transformations rapides et radicales du cerveau qu’il a pu découvrir.

L’auteur :

Dawson Church est chercheur dans le domaine de la santé holistique et auteur de renommée internationale. Il a publié plusieurs best-sellers dont Le Génie dans vos gènes, qui a révolutionné la conception du lien entre émotions et génétique. 

Ma chronique :

Ce livre est riche, très fourni en explications sur la plasticité du cerveau et sur le rôle de la méditation pour aller vers un mieux-être.

L’auteur a mis au point ce qu’il nomme « l’éco-méditation », fruit de son expérimentation, une combinaison de cohérence cardiaque avec de la pleine conscience, de l’EFT et de l’hypnose. Comme il nous l’explique, ces stimuli physiques et mentaux permettent de méditer facilement et de se retrouver dans cet état de « cerveau du bien-être » rapidement et sans difficulté. Méditer n’est pas si simple, c’est un constat fréquent et partagé par de nombreux méditants et c’est aussi un frein pour les novices.

Pourtant la pratique de la méditation modifie notre cerveau dès les premières heures de pratique, c’est prouvé; cette transformation est d’autant plus importante que le méditant pratique beaucoup et depuis longtemps.

J’ai aimé les informations techniques et scientifiques mais aussi les conseils concrets du méditant : par exemple il est normal pour un débutant en méditation de ne pas pouvoir immobiliser son esprit plus de dix secondes sachant que les chevronnés tiennent soixante secondes. Cela rassure le méditant débutant que je suis !

J’ai compris aussi pourquoi les méditations guidées duraient au moins vingt-cinq minutes et comment mieux gérer les spirales au cours de la pratique (vagabondage de l’esprit).

Le chapitre sur le « cerveau résilient » est particulièrement intéressant avec le témoignage de ce vétéran qui explique comment contrer le stress post-traumatique.

L’auteur indique également que la méditation permet de réguler les émotions négatives et de contrôler son attention.

Ce livre basé sur les expérimentations de l’auteur, complété des études scientifiques et agrémenté de pratiques en fin de chaque chapitre est très complet et enrichissant.

Impossible de ne pas avoir envie de méditer après cette lecture.

À retrouver aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : Moi aussi je médite ! D’Elisabeth Couzon et Charlotte Ribault

Moi aussi je médite !

Présentation :

Entre le stress des examens, les histoires de cœur, le corps qui change, les conflits avec les copains ou les parents, il n’est pas toujours facile d’être un adolescent ! Ni de savoir comment l’accompagner au mieux ! Ce livre l’aidera à vivre sereinement sa vie de jeune adulte et vous aidera à l’accompagner, grâce à la pratique de la méditation de pleine conscience.

Les auteures :

Élisabeth Couzon est maître praticien en PNL, formée à l’hypnose ericksonienne, à l’EMDR et à l’EFT. Elle est spécialiste de la gestion du stress et des émotions, et anime des ateliers de méditation de pleine conscience.

Charlotte Ribault est psychologue clinicienne.

Ma chronique :

Un livre clair et complet destiné aux adolescents qui explique en quoi la méditation va révolutionner leur vie. 

C’est un ouvrage qui donne envie, les textes et illustrations sont bien choisis, adaptés au public visé tout en ciblant également les parents ou enseignants.

Les méditations guidées viennent en appui des différentes notions abordées (présence au corps, présence à l’attention, présence à soi …). Après chaque méditation, il est proposé de s’interroger sur les sensations. 

Le petit « plus » : des témoignages de jeunes qui on testé et racontent leur expérience.

J’ai plus particulièrement apprécié la partie sur le « pilote automatique » qui nous concerne tous, quand on n’est pas présent à 100% à ce que l’on fait.

Pour favoriser la concentration, les auteures conseillent le « brain gym », simple à utiliser et efficace (je pratique aussi).

Enfin, la préface de Thierry Janssen est un parfait résumé de l’intérêt de la méditation, voici ce qu’il dit : « c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire à nos enfants ». Elle apaise le bavardage du mental et éveille la conscience.

Un livre à offrir aux jeunes et aux parents.

Paru aux éditions Guy Trédaniel.

Notation :

Critique de : La méditation c’est bon pour le cerveau de Steven Laureys

La méditation, c’est bon pour le cerveau

Résumé :

Le professeur Steven Laureys est un neurologue mondialement connu qui mène avec son équipe depuis plus de vingt ans des recherches sur les états de conscience.

Il nous expose ici les effets de la méditation sur notre corps et sur notre esprit. À travers ses recherches sur le cerveau de Matthieu Ricard, il nous montre comment elle stimule le fonctionnement cérébral et le modifie de manière positive.

Mais il n’est pas nécessaire d’être moine bouddhiste ou neurologue pour vivre les changements positifs de la méditation. Les bienfaits qui en résultent pour notre santé mentale – moins de stress, un meilleur sommeil, plus de concentration, moins d’anxiété, des effets antidépresseurs et antidouleur… – sont à la portée de chacun d’entre nous.

L’auteur :

L’auteur est neurologue est directeur de recherches FNRS. Il dirige le centre du cerveau au CHU de Liège. Connu pour ses travaux sur la conscience des patients cérébrolésés, il a notamment publié « Un si brillant cerveau », qui a beaucoup de succès.

Ma chronique :

Un livre riche en enseignements à la portée de tous qui donne vraiment envie de méditer.

Ce qui m’a conquise, c’est ce mixte entre le monde de la recherche avec des expériences scientifiques et les conseils ou propositions de méditations simples et éclairés par la propre expérience de l’auteur. 

J’ai aimé aussi la préface rédigée par Mathieu Ricard qui s’est prêté aux expérimentations de l’auteur. 

L’auteur adopte un langage clair pour nous expliquer le fonctionnement du cerveau et ses études sur les bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit. C’est convaincant !

L’auteur nous met en garde aussi : attention aux effets de mode et ne croyez pas tout ce qui se dit sur la méditation et la pleine conscience. Des fausses promesses et des charlatans peuvent abuser certains. 

Un rappel important : la méditation ne guérit pas mais peut atténuer la douleur et la souffrance émotionnelle qui en est la conséquence. Ce qui est observé : les méditants zens ressentent les sensations de douleur sans les étiqueter comme douloureuses. 

Des témoignages pour étayer l’exposé, des exercices de méditation et des conseils pour démarrer. Les différents types de méditation sont exposés : respirer en pleine conscience, la pleine conscience, la méditation de la bienveillance (prônée par Mathieu Ricard).

Ces conseils sont concrets et éclairés par l’expérience du scientifique et le regard de Mathieu Ricard.

J’ai trouvé très utile aussi les pages « trucs et astuces » avec une liste applications testées par l’auteur et une bibliographie très fournie.

Cet ouvrage est passionnant. Je vous le recommande.

Paru aux éditions Odile Jacob.

Notation :

Antoine Gerlier et François Bourgognon : Méditer avec Namatata

Méditer avec Namatata

Présentation :

Nous passons une grande partie de notre temps absorbés par des pensées parasites. La méditation permet de se recentrer sur le présent et d’être pleinement conscient de ce que l’on vit à chaque instant, pour mieux profiter de la vie.

Accompagné de la méthode Namatata, arrêtez-vous un instant et entamez une excursion au coeur de vous-même.Préparez votre expédition et emportez avec vous tous les outils indispensables : une loupe de l’attention, une dose de non-jugement et de la persévérance. Ils vous permettront d’explorer votre paysage intérieur, cette jungle luxuriante que vous allez découvrir avec un tout nouveau regard.

Mon avis 

Simple, clair et abordable : un livre tout public qui donne envie de se lancer dans la méditation.

Les auteurs ont fait le choix de nous expliquer les bienfaits de la méditation en nous transportant dans un univers fun. Pas de jargon ou d’explications compliquées : explorons notre jungle intérieure guidés par Namatata. Une découverte de la méditation présentée comme un voyage en trois étapes : tout savoir avant de partir, ce qui se passe pendant le voyage et l’après.
Les principes clés comme l’attention et l’importance de l’acceptation sont expliqués dans la préparation du voyage. À chaque principe clé, une méditation à suivre pour mieux comprendre et expérimenter.
Pendant le voyage, on nous conseille d’éviter de suivre ses pensées parasites, appelées perroquets. Dans les pratiques, à faire régulièrement : le « body scan » simple et efficace, j’ai testé.

J’ai aimé la boussole de vie pour identifier nos valeurs et décider ce qui compte pour nous, le schéma proposé avec la boussole aide à matérialiser ce qui fait sens dans notre vie. 
La dernière partie présente la visualisation ou « imagerie mentale » un des piliers de la sophrologie, utilisée notamment chez les sportifs pour augmenter leur performance. L’auteur rappelle que notre cerveau ne fait pas de différence entre ce que l’on vit et ce que l’on visualise : à utiliser sans modération.
Les auteurs s’expriment tout au long du livre, des commentaires sur leur pratique et expérience : un procédé qui rend les explications très concrètes.

Un guide que je vous recommande : à la fois ludique et très complet.

Paru aux éditions First.

Notation :

François Bourgognon : Ne laissez pas votre vie se terminer avant même de l’avoir commencée.

Ne laissez pas votre vie se terminer avant même de l’avoir commencée.

Présentation
Combien sommes-nous à courir après le temps, à nous agacer de futilités, à chercher inlassablement à être heureux, à nous inquiéter du futur ou, au contraire, à rester prisonnier du passé ? Le risque d’un tel rythme, à des années lumières de l’instant présent, est d’arriver au bout du chemin sans avoir pu profiter du voyage. Nous oublions alors l’essentiel : prendre part au prodigieux spectacle du monde et de la vie qui continuera sans nous. François Bourgognon nous propose dans cet ouvrage de considérer la conscience de notre mort comme un formidable moyen de nous ramener à nous-même et à ce qui compte réellement pour nous. Pour cela, il s’appuie sur les principes de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et de la pleine conscience qu’il nous invite à mettre en pratique pour accepter avec sérénité notre condition d’être humain
.

L’auteur
Le docteur François Bourgognon est psychiatre et psychothérapeute, instructeur et formateur en méditation de pleine présence. Il est formé aux thérapies comportementales et cognitives et à la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Il est également le directeur de Mindful-France et le conseiller scientifique del’application de méditation Namatata.

Mon avis
La préface de Fabrice Midal éclaire immédiatement le but de ce livre : décrypter l’ACT, levier de transformation intérieure.
Commençons par définir ce qu’est l’acceptation : à ne pas confondre avec la résignation. Accepter et non fuir devant une situation désagréable, évitons de retenir l’aspect péjoratif du terme et demeurer passif face aux difficultés.
Pour bien comprendre, l’auteur rappelle l’origine latine du mot « accipere » qui signifie « recevoir avec égards, accueillir ».
Accepter est donc synonyme d’accueillir : notre regard change alors. Nous pouvons choisir de répondre aux problèmes et ne plus subir.
Ne pas « surréagir », conserver nos facultés d’observation et soyons calmes.
Après avoir posé les principes, l’auteur explique comment utiliser les ressources du moment présent et celles de l’imaginaire par le biais d’exercices et pratiques clairement exposées.
J’ai noté un exercice simple : « Les 5R » : Ralentir, Regarder, Respirer, Reconnaître, Répondre. Il permet d’être dans le moment présent et de sortir du mode réactif.
En synthèse : un ouvrage qui définit concrètement l’ACT, thérapie d’acceptation et d’engagement, expose les grands principes avec des synthèses tout en nous donnant des témoignages et exercices.
À garder près de soi pour s’y référer régulièrement.

Publié aux Éditions First.

Notation :