Étiquette : <span>Le Courrier du livre</span>

Chronique de : C’est l’heure du bonheur de Laure d’Astragal 

Présentation :

Lorsque nous sommes heureux, nous cherchons rarement les causes de ce bien-être. Pourtant, analyser nos actions et nos émotions permet de comprendre quelles sont les conditions favorables à notre bonheur pour les reproduire à l’infini. Véritable audit de l’être, cet ouvrage utilise l’écriture comme outil de l’exploration de soi.

L’auteure :

Laure d’Astragal anime des ateliers d’écriture et enseigne le yoga depuis plus de trente ans. Avec ce livre consacré à l’apprentissage des secrets du bonheur, elle finalise une trilogie d’ouvrages exploitant les richesses de la narration, également composée de Atelier d’écriture (Larousse) et de J’écris ma vie pour mieux me connaître (Albin Michel).

Ma chronique :

Une lecture très enrichissante et remplie de nombreux conseils et propositions pour aller vers la quête d’une vie meilleure. J’ai beaucoup apprécié ces quatre cent cinquante pages avec son contenu varié et très fourni en méthodes diverses et complémentaires pour atteindre nos objectifs.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un coup de cœur pour cet ouvrage très complet.

J’ai aimé la démarche progressive, par petits pas, découpée en étape, elles-mêmes scindées en journées avec un programme spécifique.

Ici l’écriture joue un rôle primordial : comme le dit l’auteure « l’écriture est un outil magique…pour exprimer ce que l’on a sur le cœur…mais aussi a l’inverse pour imprimer nos facultés cognitives en positif ».

Sa méthode se révèle très utile pour se questionner, lister nos attentes et décider des étapes pour atteindre nos objectifs.

Oui je confirme, l’écriture aide à prendre conscience de ce que nous sommes et ce que nous aimerions être.

L’auteure a préparé de nombreuses méditations, des questionnaires et des évaluations. 

Les méditations couplées à des outils comme la carte heuristique ou le tableau de visualisation sont à utiliser sans hésitation.

Un guide très complet et réussi paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Les cinq principes du Reiki d’Angélique Reiff  

Présentation :

Les 5 principes du Reiki sont les fondements d’une pratique énergétique japonaise, qui vise à diffuser l’harmonie en soi et autour de soi.

L’auteure :

Angélique REIFF est maître Reiki. Elle forme et accompagne les initiés de tous niveaux dans leur pratique avec des séjours et des ateliers. 

Ma chronique :

Un véritable guide pour s’imprégner de la philosophie du Reiki.

Il ne s’agit pas d’un livre pour guider un praticien mais plutôt d’une initiation à la dimension philosophique du Reiki, pratique originaire du Japon. Chacun pourra découvrir les principes du Reiki et les mettre en pratique en toute autonomie. L’auteure explique l’origine japonaise du Reiki, découvert en 1922, qui peut se traduire par la recherche de l’harmonie, c’est un mode de vie.

Le Reiki est une philosophie de vie, c’est ce que j’ai découvert avec ce livre. J’y ai retrouvé des principes proches du Ho’oponopono, d’ailleurs cité ici pour illustrer un des cinq principes. Les principes sont énoncés clairement avec des citations et des conseils pour renforcer le propos. J’ai apprécié la mise en page aussi des illustrations et une présentation très lisible. Des anecdotes et témoignages viennent compléter les explications.

En synthèse, un guide qui donne envie de se lancer, de pratiquer les cinq principes et, comme le dit l’auteure, « Le Reiki est avant tout, une discipline qui se vit et se ressent de l’intérieur ».

Un ouvrage paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Résiliencez-vous de Caroline Le Flour 

Présentation :

Sous les traits de la psy de Ben, Caroline Le Flour enseigne ici l’art de la résilience. Riche de sa double expérience de thérapeute et de “résiliente multirécidiviste”, elle dévoile les leviers à actionner et les capacités à développer pour affronter les difficultés de la vie.

L’auteure et l’illustratrice :

Caroline Le Flour se définit elle-même comme une résiliente multirécidiviste : burn-out à 28 ans, cancer à 32, FIV à 35, infertilité déclarée à 36… Malgré ces souffrances, elle a su faire de ces épreuves de belles opportunités personnelles et professionnelles. Aujourd’hui psychopraticienne et conférencière, elle a notamment sublimé ses combats par les arts avec son one woman show La Chauve Sourit et son livre Le Complexe du trampoline.

Gaëlle Le Louët est psychothérapeute et illustratrice.

Ma chronique :

Quelle bonne idée, un roman graphique, pour nous éclairer sur ce sujet de résilience souvent évoqué et rarement explicité.

Le duo auteure et illustratrice, psychothérapeutes, a très bien fonctionné, le format mixte bande dessinée et texte donne envie de mieux comprendre ce concept de résilience. En fin de livre, l’objectif est atteint : en suivant le cas pratique de Ben, la partie en bande dessinée, c’est tout-à-fait clair.

J’ai apprécié aussi les explications et conseils de l’auteure, résiliente, pour appréhender cette posture de résilience en dix étapes avec les fiches pratiques, des conseils et témoignages. Les contenus sont inspirants et concrets.

Les leviers de la résilience permettent de renforcer nos capacités, pourquoi ne pas les tester sans tarder ? 

En synthèse, bravo pour la forme et le contenu, la vulgarisation de la notion de résilience est réussie.

Publié aux éditions Guy Trédaniel collection Le Courrier du Livre 

Chronique de : Le corps autoguérisseur de S. Brussel et R. Meyer 

Présentation :

Si la médecine moderne a gagné le combat de l’hygiène, de l’urgence et de la connaissance, elle reste encore démunie face aux déséquilibres à l’origine des maladies. De ce constat et de leurs expériences respectives, les auteurs, bioénergéticien et médecin-ostéopathe, ont élaboré une méthode thérapeutique fondée sur le potentiel d’autoguérison — ou Souffle de vie — énergie qui circule en nous et inonde de sa force toutes les cellules de l’organisme. 

Les auteurs :

Rodolphe Meyer est lauréat de la faculté de médecine de Paris. Il y obtient une médaille d’argent pour sa thèse de doctorat. Il pratique ensuite la médecine dans les conditions les plus variées et sur plusieurs continents. 

Seymour Brussel est sorti de l’Ecole normale en 1980, il se passionne pour la comédie et triomphe en 1982 au théâtre de Bouvard. Il quitte la télévision pour former le groupe « les Inconnus ». Pendant toute cette période, il soigne ses camarades et ses proches grâce à ses aptitudes de magnétiseur. Passionné par l’activité de soin et face à ses résultats, il ouvre son cabinet thérapeute en 1990.

Ma chronique :

Un ouvrage bien étayé scientifiquement qui présente une méthode fondée sur nos possibilités d’auto guérison. 

J’ai aimé la présentation originale sous forme de dialogues entre les auteurs : l’un pratiquant la méthode « Surrender » explicite la pratique et l’autre médecin donne les éléments physiologiques liés.

C’est complet, clair et pas rébarbatif du tout, chacun apportant des exemples et partages d’expériences sur chaque thème.

Il est question notamment de respiration, de cohérence cardiaque, d’effet placebo, de visualisation positive et du souffle de vie. Ce dernier, important dans la méthode, est en lien avec la circulation de l’énergie dans notre corps. Les échanges énergétiques constants dans notre corps ne sont pas toujours visibles par notre conscience. Les auteurs insistent aussi sur l’importance de l’attention et de l’intention pour réussir.

Un ouvrage qui donne envie de se lancer dans ces pratiques et de prendre soin de soi.

Paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel 

Chronique de : L’encyclopédie des réflexologies de Galya Ortega

Présentation : 
Dans cet ouvrage, unique et abondamment illustré, vous découvrirez les grandes réflexologies, issues de médecines traditionnelles plurimillénaires, leur originalité et leurs mouvements propres, avec une approche transversale culturelle et thérapeutique.


L’auteure :
Galya Ortéga est thérapeute, praticienne de soins holistiques, spécialiste d’approches énergétiques concernant le bien-être, formatrice en massages de bien-être.


Mon avis :
Un guide vraiment très complet sur la pratique de la réflexologie. 
Je me demandais ce que recouvrait réellement cette pratique, imaginant que seuls nos pieds étaient concernés. Puis je me suis aperçue que je connaissais d’autres pratiques présentées ici, comme le “Do In”, d’origine chinoise, une méthode d’auto massages incluant des étirements et respirations. Au Japon, la réflexologie se nomme « Shokushindo » et a pour but d’harmoniser l’être en entier en stimulant les zones réflexes des pieds.
L’auteur décrit également la réflexologie indienne, thaïlandaise, indonésienne et sud-africaine. De nombreux schémas pour s’entraîner, des annexes qui explicitent les zones réflexes des mains, pieds et visages ains que les bienfaits attendus.
Une véritable encyclopédie à la portée de tous pour découvrir et pratiquer la réflexologie.


Paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.


Notation :