Chronique de : Le jour où j’ai apprivoisé la peur d’Amelia Lobbé

Présentation :

La peur est généralement considérée comme une émotion qu’il faut éviter, réprimer ou traiter à tout prix. La psychologue Amélia Lobbé apporte dans ce livre un éclairage différent et original sur la peur, qu’elle présente comme une émotion utile. Cet ouvrage, à la tonalité bienveillante et optimiste, vous invite ainsi à explorer le vaste univers de la peur.

L’auteure :

Amélia Lobbé est une psychologue parisienne, une auteure, une féministe sensible à tendance exaltée… Ses méthodes s’inspirent des thérapies comportementales et cognitives, de la thérapie psycho-dynamique ainsi que de la psychologie positive.

Ma chronique :

Un ouvrage qui permet de changer notre regard sur nos peurs et de supprimer leur nocivité.

L’auteure décrypte la notion de peur et d’anxiété en listant et explicitant les différentes peurs et l’état d’anxiété, dérivée de l’émotion de peur.

Des témoignages et conseils d’autres psychologues ainsi que son éclairage personnel complètent les explications apportées.

Le troisième chapitre dénommé « L’anxiété et la peur » m’a particulièrement intéressée avec ses précieux conseils pour évacuer l’anxiété et s’en préserver.

Le chapitre « Les bénéfices de la peur » bouscule nos préjugés et permet d’envisager d’accepter nos émotions comme la peur, de l’accueillir et même de réfléchir aux bénéfices de la peur.

Le chapitre suivant liste des pistes concrètes pour apprivoiser nos peurs avec des cas pratiques : une partie claire avec des propositions faciles à mettre en place.

La peur a une fonction d’alerte et comme le dit l’auteure « je considère que la peur a un sens et qu’elle a quelque chose à nous dire, comme une bonne amie pourrait le faire ».

Je vous souhaite, comme moi, d’appréhender différemment vos peurs grâce à cet ouvrage fort intéressant que je recommande.

Paru aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : Se préparer au meilleur avec Ho’oponopono de Carole Berger

Présentation :

La sagesse Ho’oponopono est née de la terre hawaiienne où la puissance créatrice des énergies est une réalité aussi tangible que le monde visible. Afin de retrouver l’unité et l’harmonie dans votre vie, pour vous-même et pour les autres, Carole Berger, initiée à la tradition du Pono, vous propose dans cet ouvrage de nombreux outils, exercices, méditations et rituels.

L’auteure :

Carole Berger est formatrice en massage hawaiien et coach de vie. Elle a appris le massage ancestral lomi lomi et reçu l’enseignement de grands maîtres de l’ancienne tradition du Pono à Hawaii.

Ma chronique :

Voici un guide pour appréhender les principes de la philosophie hawaïenne et les intégrer dans son quotidien, qui va bien au-delà d’une simple présentation du Ho’oponopono, c’est ce qui m’a intéressée.

J’avais déjà lu des ouvrages sur le Ho’oponopono qui expliquaient plus succinctement les principes de cette philosophie. J’ai apprécié ici l’approche davantage orientée sur la philosophie de cette pratique et la mise en application étape par étape avec des exemples et recommandations assez simples à mettre en œuvre.

La présentation ne se limite pas aux quatre mantras généralement évoqués et ouvre davantage le champ des possibles : Carole nous parle notamment d’équilibre, d’harmonie ou de mana. Ce dernier concept me parle particulièrement, le mana fait partie de la vie des polynésiens et j’ai pu l’expérimenter

Carole est un guide inspirant que l’on suit avec plaisir.

Faites comme moi : prenez le temps de comprendre les différents concepts, de vous les approprier puis de les intégrer dans votre quotidien pour une vie plus ouverte vers le monde et plus apaisée.

Paru aux éditions Le Courrier du Livre.

Notation :

Chronique de : Zen et zazen de Taikan JYOJI

Présentation :

Comment pratiquer zazen ? Comment s’asseoir ? Que faire une fois assis ? Comment approfondir sa pratique ? À quoi s’attendre lors d’une pratique intensive en groupe (sesshin) ? Dans l’école Rinzai du bouddhisme Zen, la pratique essentielle est zazen. Maître Taikan Jyoji en a rassemblé dans cet ouvrage concis les éléments fondamentaux …

L’auteur :

Taikan JYOJI part pour le Japon en 1964 pour y suivre des études d’architecture. Il découvre le zazen et décide d’entrer au monastère Zen de Shôfukuji, à Kôbe, où il reste sept ans, pratiquant et étudiant auprès de Maître Yamada Mumon.

Ma chronique :

Voici une réédition d’un texte publié il y a trente ans avec une mise en page revue et de belles illustrations.

J’ai aimé la première phrase du livre : « Les livres sur le Zen sont assommants ». Je confirme que celui-ci ne l’est pas. Certainement grâce à la nouvelle présentation avec des notes complémentaires et au ton résolument simple de l’auteur voire à des touches d’humour parsemées dans le texte.

Dès l’introduction, l’auteur précise : « la finalité du zazen, c’est d’arriver à la non-pensée ».

Plus concrètement, nous apprenons les postures à adopter et l’importance du souffle. L’auteur indique « la pratique de zazen n’est rien d’autre que la concentration de l’esprit sur ses respirations ». Le principe de la « non-pensée » est expliqué : observer où commence une pensée, son développement.

Les conseils de la pratique du zen dans son quotidien sont clairs et précieux et  textes anciens commentés dans la dernière partie du livre apportent un éclairage complémentaire.

Un ouvrage que je recommande à tous ceux qui s’intéressent au zazen.

Publié aux éditions Le Courrier du Livre chez Guy Trédaniel.

Notation :

Chronique de : La tactique de l’ananas de Lili White

La tactique de l’ananas

Résumé :

À 34 ans, Adam pense être heureux. Il vit à San Francisco, déteste le gâteau à l’ananas de sa mère et mène une vie simple, sans prise de risque. Un jour, pourtant, sa rencontre avec Mary, une jeune femme mystérieuse, fait voler en éclats toutes ses croyances. Elle lui offre un calendrier magique qui lui donne une vision effrayante de son avenir, mais aussi la possibilité de remonter le temps pour changer la trajectoire de son destin. Il devra relever les douze défis imposés et faire des expériences pour le moins cocasses.

L’auteure :

« Je suis née dans le sud de la France où j’ai passé une grande partie de ma vie. À 20 ans, je pars m’installer à Paris où je reste 5 ans et me forme à différentes pratiques thérapeutiques, telles que la sophrologie, l’hypnose, la P.N.L ou encore le Chi Nei Tsang et en fais mon métier depuis lors. Tout en gardant dans un recoin de mon esprit mon rêve d’enfant d’être écrivain, j’évolue au gré de mes rencontres et de mes expériences, en apprenant toujours sur moi et sur le monde »

Ma chronique :

Joyeux et léger, un roman de type « feel good » avec des conseils en développement personnel.

Je suis rentrée facilement dans l’histoire d’Adam, un homme effacé, n’ayant pas trouvé l’âme sœur et subissant les critiques de ses parents.

Par le biais d’un cadeau magique, sa vie bascule, il est catapulté un an auparavant avec des défis à accomplir : douze défis, un par mois. La métamorphose opère au fur et à mesure de l’accomplissement des défis : ceux-ci relèvent notamment de la psychologie positive.

L’originalité ici est de placer le héros au cœur de sa quête : il ne s’agit pas d’un mentor ou coaching qui assène des conseils mais de mises en situation dans lesquelles Adam vit les propositions des défis en choisissant lui-même ses actions.

Il expérimente les pratiques issues des défis et évolue rapidement.

Il ose enfin vivre réellement et s’accomplir : on en rêve tous !

Je retiens l’optimisme comme philosophie, le lâcher prise, la gratitude et sortir de sa zone de confort. Bien d’autres propositions sont listées avec une pincée d’humour pour rendre la vie légère.

En synthèse, comme Adam, osons vivre notre vie, tout en dégustant le gâteau à l’ananas dont la recette est proposée en fin de livre.

Publié aux éditions Guy Trédaniel collection Le Courrier du Livre

Notation :

Chronique de : Se libérer du stress par la pleine conscience de P. Meibert et L. Lehrhaupt

Se libérer du stress par la pleine conscience

Présentation :

Cet ouvrage est le compagnon idéal pour découvrir le programme de réduction du stress par la pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction, MBSR) mis au point par le Dr Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine et enseignant internationalement reconnu en méditation de pleine conscience. Il contient des informations précises sur les principaux exercices du MBSR : méditations assise et marchée, alimentation consciente, yoga, scan corporel et pratiques quotidiennes informelles.

Les auteures:

Petra Meibert, psychologue diplômée, est l’une des principales expertes allemandes en matière de MBSR, de MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy) et d’applications de la pleine conscience en médecine et en psychothérapie.

Linda Lehrhaupt est la fondatrice et directrice exécutive de l’Institut des approches basées sur la pleine conscience – IMA et l’une des plus éminentes enseignantes de MBSR en Europe.

Ma chronique :

Un livre précieux pour comprendre les enjeux et la portée d’un programme de réduction du stress par la pleine conscience.

J’ai suivi ce type de programme il y a quelques mois, ce livre a complété les informations reçues lors de l’apprentissage et renforcé ma motivation à pratiquer.

Le titre « Se libérer du stress par la pleine conscience» est parfaitement adapté aux effets ressentis lorsqu’on intègre le MBSR dans sa vie. Qu’est-ce que le stress ? Comment est-il déclenché et quels sont ses effets sur la qualité de vie ? Toutes ces questions sont abordées avec des explications, des exercices et conseils. Le programme MBSR de huit semaines est ensuite présenté avec ses contenus et objectifs. Le programme de la semaine cinq a particulièrement résonné en moi : pratiquer la « conscience sans choix » ou « regarder les pensées d’une nouvelle façon » en se souvenant que nous ne sommes pas nos pensées et qu’il est possible de faire une pause et d’examiner les pensées difficiles pour s’en libérer.

Comme indiqué dans la préface, il ne s’agit pas d’apprendre la MBSR uniquement avec un livre qui ne remplace pas le suivi d’un programme mais cet ouvrage est un complément à un programme, en introduction ou en support. C’est à ce titre que je vous le recommande chaudement car il décrit le contenu du programme, ses bénéfices, liste des exercices avec des instructions pour les suivre.

J’ai aimé l’image des graines dans cette phrase en fin de livre « Le cœur, la bienveillance et l’acceptation de la vie sont des graines qui ont été plantées et arrosées et qui peuvent être récoltées, moment après moment, encore et encore ».

Prendre soin de soi, devenir son meilleur ami et ne pas oublier que le seul moment c’est maintenant.

Un guide indispensable pour découvrir et compléter ses connaissances de la pleine conscience. Un ouvrage que j’aurais aimé lire avant le programme MBSR bien qu’il reste utile aussi après le programme pour renforcer l’apprentissage.

Paru aux éditions Le Courrier du livre chez Guy Trédaniel.

Notation :