Chronique de : Le goût de l’hiver et Le goût de l’écriture, ouvrage collectif

Présentation de la collection : 

« Le goût de… » regroupe des anthologies littéraires consacrées à des villes, des régions, des pays et à de nombreuses thématiques, véritables petites bibliothèques portatives.

Ma chronique :

Une collection qui propose plus de trois cent titres. J’ai lu deux titres : Le goût de l’hiver et le goût de l’écriture. Les livres sont de petits formats avec de jolies couvertures.

Dans le goût de l’hiver, on retrouve une sélection d’extraits de textes d’E. Zola, J.Verne, C. Gallay, P. Quignard, Colette, H. Haddad et bien d’autres. Plus de trente textes variés qui illustrent et fêtent la saison et ses plaisirs, le changement d’année, la froidure, la neige et l’hiver blanc. 

C’est l’occasion de retrouver de grands auteurs, ici, beaucoup de ceux que j’affectionne sont représentés, un petit bonheur de lecture.

Le goût de l’écriture, plusieurs thèmes sont abordés comme les sources de l’écriture, pourquoi écrire et transcender l’écriture. Un choix de textes de G. Perec, D. Pennac, Diderot, Platon, Flaubert, V. Woolf ou Camille Laurens.

Je vous partage cette citation extraite de « Quelques-uns » de Camille Laurens, un recueil de textes consacrés à l’amour des mots : « Les mots ont une voix, ils ont un grain, comme on dit le grain de la voix, le grain de la peau, bien sûr … chaque mot est un original, une pièce unique. La lecture consiste donc à palper ce grain, à entendre cette voix. ».

Pour les amateurs de lecture, les écrivains qui se demandent pourquoi écrire, à quoi cela sert-il ?

Je recommande ces recueils à tous les amoureux des lettres.

Paru chez Mercure de France.

Notation :