Eden utopie de Fabrice Humbert

Eden utopie
Eden utopie

Résumé :

Au début du XXe siècle, une jeune fille perd sa mère et est élevée en compagnie d’une cousine qu’elle considère comme sa sœur. Elle fait un mauvais mariage, doit abandonner ses enfants, gagne sa vie par tous les moyens. Sa cousine, de son côté, fait un beau mariage et mène une vie heureuse et prospère. Toutefois, l’écart des destins n’empêche pas les deux femmes de se voir chaque semaine. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, leurs deux familles créent une étrange communauté utopique qui a pour nom la Fraternité.

L’auteur :

Professeur de lettres, Fabrice Humbert a déjà publié plusieurs romans dont “Autoportraits en noir et blanc” (2001), “Biographie d’un inconnu” (2008), retenu en sélection finale du prix Roger Nimier 2008 et dont la presse a salué la qualité littéraire (Le Monde, Le Nouvel Observateur, Le Canard enchaîné…) ou “L’Origine de la violence” (2009) qui remporte le prix Orange du livre en 2009, le prix Renaudot du livre de poche en 2010 et le prix littéraire des Grandes Écoles.

Mon avis :

Est-ce parce que l’auteur compare sa famille au Rougon-Maquart que j’ai beaucoup aimé ce livre ?

Grande admiratrice de Zola, j’ai retrouvé ici deux branches de familles marquées chacune d’un destin à l’opposé : les uns suivent un chemin paisible et confortable tandis que les autres sont emportés dans des situations dramatiques.

Les plus bousculés se retrouvent dans les mouvements de protestation comme Action Directe. Entrainés, parfois malgré eux, ils connaissent la prison : l’auteur nous livre alors des descriptions particulièrement réalistes. Les autres, plus chanceux, côtoient des futurs ministres, des présidents d’entreprise et des stars.

On est plongés dans un récit qui mélange des personnages connus et la famille. Un portrait saisissant des années 70/80.

Sommes-nous face à une biographie ou un document ? L’auteur le nomme “récit familial” et nous explique : pourquoi faire un roman avec un terrain familial si riche !

J’ai aimé l’écriture et l’histoire prenante, riche et émouvante. Un récit qui amène aussi à réfléchir sur le déterminisme

Une histoire à la fois intime et politique comme le précise l’auteur.

Je vous recommande ce livre.

Spéciale dédicace pour mon fils qui me l’a offert : un très bon choix.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.