L’heure indigo de Kristin Harmel

L'Heure indigo
L’Heure indigo

Résumé :

À Cape Cod, dans le Massachusetts, Hope s’affaire derrière les fourneaux de la pâtisserie familiale. Entre son travail, la rébellion de sa fille adolescente, son récent divorce et ses soucis financiers, elle frôle parfois le surmenage. Hope s’enfonce peu à peu dans la déprime et la résignation. Aussi, quand sa grand-mère Rose lui demande d’aller en France retrouver sa famille disparue pendant la guerre, Hope accepte sans hésiter. Décidée à reprendre sa vie en main, elle s’envole pour Paris en quête de ce passé dont elle ignore tout. Car le temps est compté : atteinte de la maladie d’Alzheimer, la mémoire de Rose faiblit.

Biographie : Kristin Harmel, née le 4 mai 1979 à Newton (Massachusetts, banlieue de Boston), est devenue journaliste sportive dès l’âge de 16 ans, pendant la fin de sa scolarité en Floride. Diplômée de l’Université de Floride, Kristin Harmel est devenue journaliste pour People en 2000. Elle a aussi travaillé pour des dizaines d’autres revues et magazines. Elle est l’auteur de sept romans, traduits dans de nombreux pays. Le dernier est sorti en 2012. L’auteur vit actuellement à Orlando (Floride).

Mon avis :

Un livre qui fait du bien : une belle histoire attachante, bien racontée, difficile à lâcher. Bref, tous les ingrédients d’un bon moment de lecture. Hope, trentenaire récemment divorcée vit avec Annie sa fille de douze ans. Son boulot : pâtissière, un métier devenu une passion mais aussi une tradition familiale. Sa grand- mère Rose a créé cette pâtisserie et ensuite transmis à sa fille et petite-fille ses recettes. La vie de Hope n’est pas gaie depuis qu’elle a compris qu’elle avait raté son mariage et assume seule le commerce familial. En cette période de crise, cela signifie des difficultés financières. De plus, Annie, sa fille rentre dans l’adolescence et lui fait payer le divorce de ses parents.

Autre nuage dans ce ciel déjà sombre : sa grand-mère tombe malade.

Parfois, un mal déclenche de bonnes choses ensuite. C’est ce qui se passe dans cette histoire. La vie de Hope, bouleversée par des révélations de Rose, se transforme petit à petit et s’éclaircira.

Ce livre évoque l’importance de la tolérance et de la foi. Comment cohabiter entre religions juives, catholiques et musulmanes ? De puissants liens peuvent se créer entre les hommes quelque soit leur religion. La foi peut aussi les rapprocher. J’ai particulièrement apprécié le personnage de Rose, complexe et profond, au centre de ce roman.

Des personnages attachants, beaucoup de sensibilité et d’émotion et une bonne intrigue en font une lecture plaisir à dévorer.

Une belle découverte, un grand merci aux éditions Denoël pour ce très bon moment de lecture. Un livre que je vais conseiller à mes proches et à mes deux bibliothèques.

N’hésitez pas, lisez-le.

 

Traduction de l’anglais (États-Unis) par Christine Barbaste

Editions Denoel Collection Histoire romanesque

Parution : 02-10-2014

 

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.