Michel Quint : Fox-trot

Fox-trot
Fox-trot

Résumé :

Février 1934. Tandis que les gramophones jouent Deux sous de fleurs, l’affaire Stavisky éclabousse la classe politique française. De violentes émeutes menées par les ligues d’extrême droite éclatent. Malgré ces troubles, le spectacle continue. Le haut du pavé se presse pour admirer Lisa Kaiser qui se produit au « Sphinx », un cabaret lillois. Mais la trapéziste est sauvagement assassinée.

L’auteur :

Né en 1949 dans le Pas-de-Calais, Michel Quint obtient le Grand Prix de littérature policière pour Billard à l’étage en 1989 et publie Effroyables Jardins, best-seller international, en 2000. Il habite à Lille.

Mon avis :

Prenant et palpitant, un roman très réussi qui nous embarque dans les années 30, mêlant intrigue policière et peinture sociale de ces années troublées.

Pour le contexte historique : nous sommes face à la montée de l’extrême droite, la détresse des plus pauvres, alors que les socialistes sont au pouvoir, et la poussée du nazisme en Allemagne. Parallèlement à la grande histoire, des personnages simples voient leur vie chamboulée par les enchaînements d’événements politiques.

Dès le début, l’auteur nous embarque dans un Paris troublé par de grandes manifestations qui se déroulent devant l’Assemblée Nationale. Lisa, se retrouve dans ce quartier, témoin d’un accident et récupère une enveloppe qui sera très convoitée par la suite. Lisa rejoint ensuite le nord de la France où elle croisera la route de Charles.

On suit ensuite Charles, amoureux de Lisa la trapéziste, et Nelly, une modiste charmante, amoureuse de Charles. Les autres personnages sont Henri, le cousin de Charles policier, Henriette institutrice et Jojo le vendeur de journaux. Tous vont jouer un rôle dans l’enquête que mènera Charles pour découvrir pourquoi on en voulait à Lisa.

Tous ces personnages sont très attachants et proches. J’ai particulièrement apprécié l’écriture vive, avec une pointe d’argot parfois, ce qui rend le récit très vivant, fluide et captivant. La reconstitution de l’époque est le point fort, une mise en scène parfaite avec des protagonistes qui me font penser à Arletty et autres acteurs de ces années là.

Une lecture que l’on quitte à regret. On se sent bien avec ces personnages.

Un auteur que je découvre et que je suivrai dorénavant.

Je recommande chaudement cette lecture.

Merci aux Editions Héloïse d’Ormesson pour ce beau roman.

wpid-Photo-20150910083558605.jpg

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.