Lorraine Fouchet : Tout ce que tu vas vivre

Tout ce que tu vas vivre
Tout ce que tu vas vivre

Résumé :

Le cœur du père de Dom cesse de battre dans les bras d’une femme qui s’éclipse après avoir ouvert aux secours. Orphelin à quinze ans, Dom tente de recoller les morceaux et se lance sur la piste de cette mystérieuse amoureuse. Mais un nouveau coup de tonnerre éclate lorsqu’il reçoit les condoléances d’un inconnu qui aurait rencontré ses parents en Argentine, juste avant la naissance de leur fille. Seulement voilà, Dom est fils unique ! Cette révélation fracassante en entraîne d’autres qui le conduisent à quitter son île de Groix pour aller doubler le cap Horn, au pays des glaciers bleus, à la recherche de la vérité.

L’auteur :

Avant de se consacrer à l’écriture, Lorraine Fouchet a été médecin urgentiste. Elle est l’auteur de dix-sept romans, dont le best-seller Entre ciel et Lou, couronné notamment par le prix Ouest et le prix Bretagne. En 2014, elle a publié J’ai rendez-vous avec toi, lettre ouverte à son père. Elle vit entre les Yvelines et l’île de Groix.

Mon avis :

J’ai adoré ce livre, comme les romans précédents de Lorraine.

Je me suis précipitée sur cette histoire en lisant les trois quarts du livre en deux soirées puis j’ai ralenti pour rester un peu plus longtemps avec Dom, le jeune héros de ce livre et profiter pleinement de cette douce lecture.

Qu’il est attachant ce jeune Dom : orphelin à quinze ans, il tente de comprendre les mystères qui entourent la mort de son père. Gaston, son oncle devient son tuteur, celui-ci est bienveillant, contrairement à sa tante Désir qui veut régenter sa vie.

D’autres femmes, aimantes et protectrices l’entourent : un personnage mystère « l’amoureuse » de son père, Mathilde sa copine de Groix, Kerstin la jeune gardienne de l’immeuble. Pour se reconstruire après la disparition de son père, il décide de partir sur son son île fétiche, Groix.

Lorraine nous entraîne dans son univers résolument optimiste et revigorant comme les tempêtes qui emportent nos plus grosses peines et nous ressourcent.

Dans l’univers de Lorraine, se combinent la tendresse, la sensibilité et une grande humanité. J’adore ses histoires porteuses de toutes ces valeurs, elle sait aussi accrocher le lecteur en intégrant un suspense et des rebondissements jusqu’à la dernière page.

Que dire de plus ? Un très beau livre, de la littérature à mettre dans toutes les mains.

Paru aux éditions Héloïse d’Ormesson.

Notation :

Lorraine Fouchet : Poste restante à Locmaria

Poste restante à Locmaria
Poste restante à Locmaria

Résumé :

Élevée dans le culte d’un père mort avant sa naissance, Chiara découvre, à l’âge de 25 ans, qu’elle est peut-être la fille d’un marin breton. Sous le choc de cette révélation, elle embarque pour l’île de Groix et fait la connaissance de Gabin, prête-plume d’écrivains célèbres, qui devient son compagnon de fortune. Mais ce séduisant jeune homme, arrivé comme elle de la « grande terre », est-il vraiment celui qu’il prétend être ? Et Chiara reviendra-t-elle indemne de son enquête insulaire ?

L’auteur :

Avant de se consacrer à l’écriture, Lorraine Fouchet a été médecin urgentiste. Elle est l’auteur de dix-sept romans, dont le best-seller Entre ciel et Lou, couronné notamment par le prix Ouest et le prix Bretagne. En 2014, elle a publié J’ai rendez-vous avec toi, lettre ouverte à son père. Elle vit entre les Yvelines et l’île de Groix.

Mon avis :

Je ne suis jamais déçue par les livres de Lorraine Fouchet, c’est un rendez-vous que j’attends toujours avec impatience, encore une fois je me suis régalée.

Ouvrir un livre de Lorraine c’est l’assurance d’un rayon de soleil sur fond d’air marin et cela fait le plus grand bien, j’adore.

Dans cet opus, j’ai voyagé entre Rome et l’île de Groix aux côtés de Chiara, jeune fille de vingt-cinq ans, qui apprend que son père n’est peut-être pas celui de la photo dans le salon. Disparu avant sa naissance, elle ne l’a pas connu et s’est habituée au portrait du jeune homme. Sa mère Livia ne l’a jamais remplacé et n’a pas vraiment réussi à tenir son rôle de mère. Lorsqu’elle apprend que son père n’est peut-être pas celui de la photo, elle plaque tout en quête de la vérité.

Elle débarque sur l’île de Groix et fait de belles rencontres. Une jeune mère et ses jumeaux l’accueille et lui fait découvrir son île.

Chiara découvre la vie de famille, la solidarité et l’amour. Un beau programme !

J’ai aimé l’ambiance, les personnages remplis d’humanité comme Rozenn qui lui apprend la cuisine ou Perig qui la guide pour la recherche de son père.

Pour vous inciter à lire ce roman sachez que vous y trouverez : des sourires, de la joie , de l’émotion aussi sans oublier l’amour : que de bons ingrédients.

Lorraine aime les livres, j’ai apprécié le passage où l’un des héros explique son métier d’écrivain : « les mots sont mes rames et mon esquif; je ne saurais pas vivre sans eux, ils soignent, ils apaisent, ils hurlent leur colère, ils souffrent, ils se moquent de moi, ce sont mes compagnons de route ».

Je vais aussi tester la recette du cake au romarin, la recette de Rozenn, proposée à la fin du livre.

Craquez comme moi pour ce joli roman qui va égayer votre vie.

Notation :