Michèle Forbes : Edith et Oliver

Edith et Oliver
Edith et Oliver

Résumé :

Belfast, 1906. Edith tombe follement amoureuse d’Oliver, un illusionniste ambitieux qu’elle croise un soir de fête trop arrosée et retrouve le lendemain sur scène, où elle doit l’accompagner au piano. Mais c’est sur la jetée de Dun Laoghaire, bien des années plus tard, que s ‘ouvre le roman.

L’auteure :

Née à Belfast, Michèle Forbes est une actrice de théâtre, de cinéma et de télévision maintes fois récompensée. Elle a notamment joué dans Omagh (nommé meilleur film au British Academy Television Award et aux festivals internationaux de Saint-Sébastien et de Toronto) et a accompagné sur des tournées mondiales plusieurs pièces de renom. Parallèlement à sa carrière artistique, Michèle Forbes a étudié la littérature au Trinity College de Dublin, puis travaillé comme critique littéraire pour le Irish Times. Ses nouvelles ont été couronnées par plusieurs prix nationaux.

Mon avis :

Ce livre est une perle : bouleversant et magnifique, un vrai coup de cœur.

Le premier livre de Michèle Forbes, « Phalène fantôme » m’avait enthousiasmée, j’étais donc impatiente de la retrouver et je n’ai pas été déçue.

Son écriture délicate et imagée retranscrit parfaitement les sentiments et les ambiances de cette histoire. J’ai vécu avec le magicien et la musicienne, partagé leurs succès et ressenti leurs émotions. Il est rare d’être immergé si complètement dans une histoire.

Edith et Oliver, les protagonistes, sont deux artistes aux fortes personnalités. Oliver, ambitieux, rêve de devenir un grand illusionniste, envie souvent contrariée par ses démons qui le torturent. Une enfance difficile et un goût pour l’alcool entravent sa destinée.

Edith a été choyée par sa famille qui l’a aidée à devenir libre grâce à sa passion pour la musique. Une gageure dans cette Irlande du début du vingtième siècle. Ces deux êtres d’exception se rencontrent et vivent une grande passion.

Ce beau livre nous parle d’amour, entre Oliver et Edith, d’amour maternel et filial également. Vous allez vivre avec deux artistes dans ce monde du spectacle que Michèle nous décrit minutieusement, partager leurs espoirs et souffrances dans cette Irlande du début du vingtième siècle.

J’ai parfois eu l’impression d’être dans un roman de Dickens quand les difficultés pour survivre apparaissent.

Je parie que vous ne lâcherez pas ce livre avant la dernière page et serez triste comme moi de le quitter.

Précipitez-vous sur cette perle qui m’a émue profondément.

A découvrir aux éditions de la Table Ronde collection Quai Voltaire.

Notation :