Critique de : Guérir un chemin d’amour et de conscience de Joëlle Maurel

Guérir un chemin d’amour et de conscience
Guérir un chemin d’amour et de conscience

Présentation :

Grâce aux progrès des neurosciences et aux recherches en physique quantique, une révolution est en cours dans notre approche de la maladie. Les bienfaits de la méditation, du yoga et des pratiques de détente sont enfin reconnus par les médecins ainsi que l’impact des émotions, des pensées positives, de la visualisation, de l’hygiène de vie et de l’alimentation sur notre santé et nos potentiels de guérison.
Joëlle Maurel nous invite à devenir de plus en plus autonomes et actifs pour préserver notre santé ou nous engager sur notre chemin de guérison.

L’auteur :
Docteur en Sciences de l’Éducation, psychothérapeute-analyste jungienne, spécialiste des états modifiés de la conscience, diplômée de l’Institut de psychologie transpersonnelle à Paris et formée aux approches psychocorporelles et psycho-spirituelles. Ses recherches sur l’exploration de la conscience humaine, à partir de l’observation clinique, de son expérience intérieure et de l’étude théorique, tentent d’articuler les différents champs des sciences humaines occidentales avec l’expérience spirituelle et les enseignements traditionnels orientaux. 

Ma chronique :
J’ai d’abord connu le travail de Joëlle Maurel par ses textes de méditations guidées avec son livre « Relaxations et méditations guidées ». Une bible pour les thérapeutes, sophrologues notamment, à la recherche de textes de relaxations et pour tous ceux qui veulent devenir plus sereins.
Joëlle Maurel a un vrai talent pour écrire des textes de relaxation particulièrement adaptés aux effets attendus et renouer comme elle le précise avec notre « pouvoir de guérison ». 
L’auteure insiste sur l’importance du « pouvoir de l’intention positive et de la visualisation », c’est aussi ce qui est prôné en sophrologie.

La préface rédigée écrite par un médecin précise bien que l’auteure n’oppose pas la médecine scientifique à d’autres thérapies mais suggère une médecine dite « intégrative » et globalisée. 
L’auteure nous guide, comme elle le précise, d’aller vers un mieux-être et de préserver notre santé : ces conseils ne sont pas réservés aux malades déclarés.
Nos maladies sont souvent la conséquence d’un déséquilibre de notre « système écologique intérieur »; améliorons l’écoute de soi et l’attention pour percevoir les messages que notre corps nous adresse.
Les approches proposées passent par le développement de la confiance en soi, la pratique du yoga ou QI gong, ou du tai-chi-chuan.

Pour diminuer le stress et atteindre « l’harmonie dans la totalité de notre organisme », elle nous propose de nous relaxer et nous rappelle qu’une séance de relaxation passe par la relaxation physique puis émotionnelle et mentale. La pratique régulière de la relaxation améliore toutes les fonctions de l’organisme et du cerveau.

Oui je confirme que c’est bénéfique et utilisé notamment en sophrologie.

Ce livre est très complet et apporte des explications sur l’impact sur notre corps (et esprit) de ces thérapies, pratiques et relaxations. De précieux conseils sont donnés notamment pour sortir du stress.
De multiples textes de relaxation à écouter sans modération sont inclus ainsi qu’un CD de trois heures trente de méditations guidées.

Un livre indispensable pour mieux se connaître et être plus serein.

Publié aux éditions Guy Trédaniel.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.