J.J. Murphy : Le cercle des plumes assassines

Le cercle des plumes assassines

 

Résumé :

Critique, nouvelliste, poète, et plus tard scénariste, Dorothy Parker fut l’un des piliers de la célèbre Table Ronde de l’hôtel Algonquin, où déjeunaient ensemble les esprits les plus caustiques de New York. Dans ce roman qui nous fait revivre les années 20, elle se retrouve malgré elle au centre d’une enquête criminelle. Un matin, elle découvre, sous la table habituelle du cercle d’amis, un inconnu poignardé en plein cœur. Pour compliquer l’affaire, un jeune outsider, venu du Sud, un certain William (« Billy ») Faulkner, qui rêve de devenir écrivain, apporte un témoignage troublant. Il prétend avoir eu un furtif aperçu du tueur…

 

L’auteur :

Depuis longtemps fan de Dorothy Parker, J.J. Murphy a publié trois romans dans une série sur le « cercle vicieux » de l’hôtel Algonquin, dont le premier (Le cercle des plumes assassines) et le troisième ont été nominés pour le prestigieux prix Agatha (de littérature policière). Sa devise, en citant les membres du groupe, est : « Ne jamais permettre à la Vérité de vous empêcher de raconter une bonne histoire »

 

Mon avis :

Un livre réjouissant qui nous embarque dans les années 20 aux côtés de Dorothy Parker.

Bien sûr ce livre est classifié “policier”, l’enquête étant plutôt un prétexte pour nous confronter au monde des écrivains de cette époque.

Faulkner débute et Dorothy l’épaule touchée par ce jeune écrivain.

Comme c’est un roman policier, un cadavre apparaît dès les premières pages, découvert par Dorothy. S’en suit une enquête débridée où l’on croise écrivains, gangsters, stars de cinéma et policiers dans un contexte économique compliqué à l’époque de la prohibition. Pourtant on boit beaucoup !

L’auteur mélange personnages réels et fictifs pour rendre une ambiance très réaliste.

De l’humour, beaucoup de dialogues et de fantaisie qui rendent la lecture très fluide.

Vif et enlevé, un roman policier joyeux qui donne envie de se plonger dans un texte de Dorothy Parker.

Dans ma pile, le nouveau livre de cet auteur : “L’affaire de la belle évaporée” grâce à Lp Conseils et aux éditions Baker Street.

 

Merci aux éditions Folio pour cette découverte.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.