L’enfant du parc de Philippe Routier

L'enfant du parc
L’enfant du parc

Biographie: Philippe Routier est l’auteur de quatre romans, parus chez Stock : Le Passage à niveau (2006), Le Veilleur du Britannia (2008), Pour une vie plus douce (2009) et Noces de verre (2011).

Résumé : Juliette, une jeune femme en mal d’enfant, rencontre un petit garçon, Thomas, abandonné dans un jardin public. Il ignore qu’il vient de perdre tragiquement ses parents. Lui cachant la vérité, elle décide de le garder auprès d’elle, hors d’atteinte des recherches de police. Rapidement l’enfant est retrouvé sans qu’elle soit soupçonnée. Des années plus tard, Juliette, à présent mère d’une adolescente, apprend que le garçon mène une vie heureuse. Avoir croisé la route de Thomas a non seulement bouleversé le destin de Juliette mais aussi celui de ses proches, de son père, de sa meilleure amie ou de son ancien compagnon. Des liens mystérieux se sont noués, généreux et inattendus.

Mon avis :

Encore un texte de Philippe Routier à ne pas rater, comme son livre précédent (Noces de verre), un roman percutant et addictif.

Divisé en plusieurs parties, l’histoire débute par le drame de Thomas, petit garçon de 6 ans, que le père abandonne dans un parc ne supportant pas la vie que son ex femme lui impose. Premier choc de ce livre : comment un père peut-il abandonner son enfant ? Plus tard, nous suivons Juliette, jeune femme qui au retour de vacances, abandonne son compagnon à l’aéroport. Pourquoi cette fuite ? Encore un geste désespéré. Son amie Marion l’héberge et la soutient lorsqu’elles découvrent Thomas et décident de le recueillir.

Pourquoi cette décision sur un coup de tête ? Juliette et Thomas sont au cœur de ce livre, chacun est aussi bien entouré : leurs proches vont les aider à se construire et accepter leur vie.

Je retiens de cette histoire, moins sombre que le début ne le laisse présager, l’importance de l’amitié et du soutien familial pour ressortir la tête de l’eau. Juliette et Thomas en sont les deux exemples parfaits. Un grand roman psychologique qui nous tient en haleine sans faillir.

De la tendresse et une étude de caractère très fine avec des personnages que la vie bouscule et qui se reconstruisent progressivement. Beaucoup d’humanité et une tension digne d’un thriller.

Je conseille vivement ce roman ainsi que la lecture des précédents d’un auteur pas assez reconnu.

Merci aux éditions Stock.

Interview de Philippe Routier par la librairie Mollat

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.