Didier Pourquery : L’été d’Agathe

L'été d'Agathe
L’été d’Agathe

Résumé : « Vendredi 10 août 2007. Agathe s’est arrêtée de respirer. Après six mois de lutte depuis sa deuxième greffe et toute une vie de combat. Sa lumière, son rire, son esprit, son courage vont tellement nous manquer. Sept ans plus tard, moi, son père, j’ai décidé de raconter qui était cette jeune femme vivante, joyeuse et directe. Comment elle a avancé, aimé, partagé. Comment elle a vécu, jusqu’au bout, son dernier été. Je voulais parler de sa vie, de la vie. Je me suis replongé dans mes notes, j’ai repris les photos, les courriers de ses vingt-trois étés. Puis j’ai commencé à écrire. Jour après jour. Ce fut difficile et doux. Tu m’accompagnais, Agathe, avec ton regard sur le monde, sur la maladie, sur la famille, sur moi. Nous échangions. A la fin, tu étais en vie. »

 

L’auteur :

Directeur de la rédaction du site The Conversation France, Didier Pourquery a été rédacteur en chef dans plusieurs titres de presse, dont Libération et Le Monde.

 

Mon avis :

Un témoignage terriblement émouvant, un cri d’amour d’un père à sa fille.

Ce livre triste et nostalgique raconte la vie d’Agathe partie à vingt-trois ans suite à une mucoviscidose.

Tellement poignant, penser à son mouchoir. Parfois difficile, une lecture globalement empreinte du souvenir d’Agathe qui a insufflé à ses proches sa volonté de se battre.

Ce que nous raconte son père, ce n’est pas seulement ses derniers jours, il témoigne de son combat contre une maladie détectée dans son enfance. Agathe nous donne des leçons de courage déclare son père.

Pour survivre et surtout pour protéger et préserver les siens, elle va se battre et décider de poursuivre ses études et devenir psychiatre.

Des souvenirs joyeux alternent avec des périodes où la maladie vient ronger Agathe et lui enlève toutes ses forces. Comment sa famille parvient-elle à supporter tous ces moments ? C’est elle, Agathe, la plus forte : elle regarde la série “Urgence”, partage des histoires drôles avec son père, aide et soutient les autres enfants hospitalisés. Une belle personne, pleine de vie jusqu’à ce jour d’août 2007.

Bouleversant.

Sélectionné par le Grand Prix des lectrices ELLE 2017

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.