La tête en friche de Marie-Sabine Roger

Un livre adapté au cinéma par Jean Becker, une fois ma lecture terminée, j’ai très envie de voir le film …
D’abord une belle histoire d’amitié et aussi un bel hommage à la littérature .

J’ai été très sensible à la transformation de cet illettré ou inculte comme il le dit lui même , transformation due à la rencontre avec une vieille dame.

Il faut dire que la vie de Germain est triste : une enfance difficile avec un père absent et une mère dure qui ne l’aime pas.
Comment grandir sans amour ? Très difficile …
D’ailleurs Germain en conserve des séquelles :  rejet de l’école, absentéisme et au final, il sait à peine lire.

Sa vie se résume à 46 ans à des petits boulots, des copains et une copine.
Quand il rencontre Marguerite sa vie change : elle va lui donner envie de construire une vie. Il commence par se poser des questions et réfléchit au sens de sa vie actuelle et découvre le plaisir de la lecture.
Ce roman, hymne à la lecture, développe par petites touches subtiles le thème du sens de la vie.
Beaucoup de tendresse dans cette histoire, de l’humour aussi : une vraie réussite
À déguster sans tarder !

Notation :