Han Kang : Leçons de grec

Leçons de grec
Leçons de grec

Résumé :

Leçons de grec est le roman de la grâce retrouvée. Au cœur du livre, une femme et un homme. Elle a perdu sa voix, lui perd peu à peu la vue. Les blessures de ces personnages s’enracinent dans leur jeunesse et les ont coupés du monde. À la faveur d’un incident, ils se rapprochent et, lentement, retrouvent le goût d’aller vers l’autre, le goût de communiquer. Plus loin que la résilience, une ode magnifique à la reconstruction des êtres par la plus célèbre des romancières coréennes, Han Kang.

 

L’auteur :

Han Kang est née en 1970 en Corée du Sud. Elle enseigne actuellement dans le département de Creative writing du Séoul Institute of Arts. Traduits dans le monde entier, plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

 

Mon avis :

Merci aux Éditions du Serpent à plumes pour ce beau texte paru le 17 août.

Un ouvrage difficile à commenter car il s’apprécie autant pour sa forme que pour son fond. C’est mon ressenti après lecture : une écriture poétique et aérienne, associée à un rythme très lent, interpellent davantage le lecteur que l’intrigue.

Le professeur de grec perd la vue et la femme, son élève, ne parle plus. Deux êtres différents qui se retrouvent grâce aux leçons de grec. Chacun a sa vie, ses douleurs et des difficultés pour communiquer.

Petit à petit les leçons et cette passion du grec vont les réunir. Leur survie est liée à leur passion commune et entente naissante.

Un beau texte, cependant à réserver à des grands lecteurs , qui vont préférer le message et la prose, au déroulé de l’histoire. La dernière partie du texte risque de vous déstabiliser par sa forme.

À vous de tenter l’expérience.

Notation :