Sandrine Colette : Il reste la poussière

Il reste la poussière
Il reste la poussière

Résumé :

Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux. Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l’a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien. Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée.

L’auteur :

Sandrine Collette est docteur en science politique. Elle partage sa vie entre l’université de Nanterre et son élevage de chevaux dans le Morvan. « Des nœuds d’acier » (Denoël, 2013) est son premier roman. Il obtient le Grand Prix de littérature policière 2013. En 2014 est sorti « Un vent de cendres » et “Six fourmis blanches” en 2015.

Mon avis :

Décidément Sandrine Colette est très forte ! Ce livre nous accroche tout du long sans nous laisser de répit.

Nous voici embarqués en Patagonie dans des steppes désertiques où vit une famille improbable : une mère et ses quatre fils. Elle, c’est une dure à cuire, au travail toute la journée, obligeant ses gamins à suivre le même rythme infernal. Le père a disparu et la mère l’a remplacé. Elle est devenue plus violente que lui, elle boit et joue aux cartes aussi.

Comment les fils pourront-ils survivre dans un milieu si hostile ? Dès le départ, on s’inquiète pour le petit, malmené par ses frères aînés. La mère s’en moque et ne l’aide pas.

La nature qui les entoure est implacable. Tout est angoissant, terrifiant et violent. La poussière, si bien décrite, nous gratterait presque la gorge tellement le réalisme est saisissant.

Voici un livre qui mêle le western avec des décors grandioses et le polar.

C’est à la fois captivant, âpre et dur mais on est pris au piège : jusqu’où l’auteure va-t-elle nous emmener ?

L’écriture est en phase avec l’histoire, sèche et très efficace.

Un excellent roman noir à ne pas manquer.

Merci aux éditions Denoël.

 

Éditions Denoël . Catégorie > Sous-catégorie : Policiers > Romans noirs
Collection Sueurs Froides
Parution : 25-01-2016

Notation :

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

Six fourmis blanches
Six fourmis blanches

Résumé :

Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.

L’auteur :

Sandrine Collette est docteur en science politique. Elle partage sa vie entre l’université de Nanterre et son élevage de chevaux dans le Morvan. “Des nœuds d’acier” (Denoël, 2013) est son premier roman. Il obtient le Grand Prix de littérature policière 2013. En 2014 est sorti “Un vent de cendres”.

Mon avis :

Merci aux éditions Denoël pour cette découverte.

Il y a du David Vann dans cette auteure : ambiance glacée dans une nature sauvage, grandiose et très angoissante. Frissons garantis !

Deux voix alternent le récit et racontent : Mathias, le sacrificateur et Lou jeune femme participant à un trekking. Mathias, le berger, a un don : son grand-père l’a initié à la pratique du sacrifice pour fêter les grandes occasions comme les mariages, anniversaires ou baptêmes. Dans ces vallées perdues, ces rites éloignent les mauvais esprits et protègent ceux qui les commandent. En parallèle, un groupe de six personnes s’élance à l’assaut des montagnes pour un trekking, accompagné d’un guide local. La marche démarre bien avec une ascension assez facile et dans la bonne humeur. Cela ne durera pas et se compliquera de plus en plus. Impossible de vous en dire beaucoup plus sur l’histoire. Les superstitions et légendes apportent une touche de surnaturel à l’ambiance angoissante.

Très bien écrit, ce roman se dévore.

Les personnages sont forts et attachants, très bien dépeints : on frissonne avec eux tout au long de la lecture.

Du rythme, un suspense haletant et une nature omniprésente qui devient un personnage.

Un excellent thriller que je recommande à tous et aussi à ceux qui en lisent peu, comme moi.

A découvrir absolument. Un coup de cœur.

 

Editions Denoël

Catégorie > Sous-catégorie : Policiers > Thrillers

Collection Sueurs Froides

Parution : 22-01-2015

Notation :