Critique de : La mémoire des oubliés de Pascale May

La mémoire des oubliés

Résumé :

Employée au musée des Beaux-Arts de Bernay, en Normandie, Ondine est fascinée depuis toujours par le portrait d’un jeune homme aux yeux bleu lagon. Quand elle rencontre Thibault, le petit-fils de l’artiste qui a peint ce tableau, les jeunes gens décident de se lancer dans une passionnante enquête pour découvrir l’identité du modèle. Progressivement, le passé refait surface et, avec lui, des secrets jalousement gardés depuis des décennies. D’anciennes lettres les mènent sur les traces d’une tragédie qui s’est nouée dans les années 1940. 

L’auteure :

Pascale May est praticien hospitalier et vit en Bretagne. Musicienne amateur, elle est également boulimique de littérature et d’écriture. La mémoire des oubliés est son deuxième roman, une émouvante saga familiale.

Ma chronique :

Beaucoup d’émotions dans ce livre : une belle histoire que j’ai lue avec fébrilité ayant hâte de découvrir tous les secrets de ces familles.

L’intrigue est bien construite, les personnages vrais et bouleversants pour certains.

L’histoire débute à Paris, à la fin de la seconde guerre mondiale au sein d’une famille aisée grâce à la passion du père pour les belles toiles. Puis nous revenons à la période d’aujourd’hui, en Normandie dans un musée face à un tableau qui va jouer un grand rôle dans cette histoire.

Une lecture rythmée par les aller-retours entre aujourd’hui et le passé pousse le lecteur à tourner vite les pages.

Je revenais fréquemment à l’arbre généalogique présent en début de livre pour situer tous les personnages qui constituent plusieurs générations.

Secrets, drames, amours, peinture et pouvoir sont au cœur de ce récit.

À lire pour l’ambiance et l’histoire. Une jolie plume contribue au plaisir de lecture.

Paru aux éditions City Éditions.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.