Rona JAFFE : Rien n’est trop beau

“Lorsqu’il fut publié en 1958 Rien n’est trop beau provoqua l’engouement de millions de lectrices américaines.”

Emouvant, attachant et sensible : en résumé les premiers mots qui me viennent.

C ‘est aussi un livre très instructif qui est un écho à la société des années 50 à New-York.

Les héroïnes, Caroline, April, Barbara et les autres sont très différentes et pourtant toutes reliées par les mêmes envies et passions : aimer, réussir, fonder une famille et être heureuse.

Ces toutes jeunes filles, tout juste sorties de l’enfance, se retrouvent plongées dans l’univers impitoyable du boulot, dans une société machiste qui leur fait difficilement une place.

Ce livre décrit leurs quêtes : reconnaissance professionnelle, mariage et bonheur. Elles sont souvent ambitieuses, courageuses et tentent à tout prix d’atteindre le but qu’elles se sont fixées et ce n’est pas facile.

Ces jeunes femmes nous ressemblent aussi, ce livre a traversé les époques et nous touche aujourd’hui encore.

Touchée par ces portraits de femmes heureuses ou tristes mais aussi battantes, blessées ou trahies, j’ai été complètement immergée dans cette époque du New-York des années 50.

Je vous le recommande.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.