Des pages et des îles

Chronique de : La statuette de Victoria Hislop 

Résumé :

Quand Helena hérite de l’appartement de ses grands-parents à Athènes, elle est submergée par ses souvenirs d’enfance. Chaque été, alors que la Grèce subissait la dictature des colonels, elle séjournait auprès de sa giagia adorée et de son tyrannique pappou qu’elle craignait tant. Devenue adulte, Helena retrouve le chemin de la Grèce …

L’auteure :

Diplômée de littérature anglaise de l’université d’Oxford, Victoria Hislop vit entre l’Angleterre et la Crète et parle couramment français. Vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, son premier roman, L’Île des oubliés, a été couronné par le prix des Lecteurs du Livre de Poche.

Ma chronique :

J’attends toujours avec impatience le nouveau roman de Victoria, certaine de passer un beau moment littéraire au cœur de la Grèce.

Une fois encore, je n’ai pas été déçue.

J’ai retrouvé l’ambiance grecque que j’adore dans ce roman d’atmosphère. Que l’on connaisse la Grèce, ou pas encore, ce livre donne envie de s’y précipiter. Un roman qui mêle habilement histoire, avec ce thème du pillage des œuvres d’art, et la vie de notre héroïne sur les traces de son passé.

Helena est un personnage attachant et l’écriture très fluide nous incite à tourner les pages rapidement, ce qui en fait une lecture instructive et addictive.

Je recommande fortement.

Publié aux éditions Les Escales

Notation :

Chronique de : Les dernières pages de Robert Goddard  

Résumé :

Paris, 17 octobre 1961. Tout juste débarqué d’Angleterre, Nigel Dalby assiste à une manifestation pacifique de musulmans défilant pour une “Algérie algérienne”, réprimée dans le sang par la police de Papon. Avec sa fiancée, Harriet, il fait alors connaissance de deux jeunes Algériens décidés à venger leurs martyrs… Des années plus tard, alors que Nigel est décédé, sa fille reçoit un étrange manuscrit …

L’auteur :

Robert Goddard est un écrivain britannique né en 1954 à Fareham. Il étudie l’Histoire à l’université de Cambridge avant de se lancer dans une carrière de journaliste puis d’enseignant. Plusieurs de ses titres seront nominés pour le prix Edgar Allan Poe et le prix Anthony de la meilleure parution poche.

Ma chronique :

Un roman de Robert Goddard c’est l’assurance de passer un grand moment de littérature tout en s’instruisant. 

Je suis fan des livres de Robert Goddard qui combinent avec maestria intrigue policière et la grande histoire. Tout ce que j’aime.

C’est réussi ici aussi.

L’histoire a pour cadre l’Algérie entre les années soixante et aujourd’hui.

Le terrorisme, la corruption, les vengeances sont autant d’événements tragiques que nos personnages traversent.

Au milieu de ces tragédies, une enquête avec son lot de péripéties qui nous scotchent au récit.

Une construction littéraire impeccable doublée d’une reconstitution minutieuse des grands événements avec des personnages forts, j’ai reconnu la patte de l’auteur. Ne vous en privez pas et foncez sur ce récit.

Publié aux éditions Sonatine

Notation :

Chronique de : Mon petit coffret de sophrologie de Gaëlle Piton 

Présentation :

Ce coffret est conçu pour vous accompagner au quotidien dans la pratique de la sophrologie. Vous y découvrirez un livre explicatif de 200 pages ainsi que 43 cartes illustrées.

L’auteure :

Gaëlle Piton est sophrologue, coach et instructrice en méditation de pleine présence.

Ma chronique :

Gaëlle Piton, sophrologue, délivre de manière très pédagogique son savoir pour notre plus grand bien. 

Je recommande ce format de coffret qui permet de sélectionner par sujet les exercices les mieux adaptés en suivant les instructions illustrées. C’est à la fois ludique et pratique, tout pour nous donner envie de se lancer dans cette pratique. L’idée de l’utiliser en combinant avec une formule « oracle » peut aussi être amusant.

Cela conviendra à la fois aux adultes et enfants, et l’organisation par thèmes aide trouver son bonheur. Les thématiques traitées : stress, sommeil, mémoire, addictions, estime de soi, créativité.

La formule du coffret avec un livret explicatif est une bonne idée car on peut piocher facilement dans les exercices qui nous conviennent avec la carte adéquate et pourquoi pas faire participer les enfants et pratiquer ensemble. Le format « cartes » les amusera certainement.

Un coffret à s’offrir en complément d’une séance chez son sophrologue ou juste pour découvrir cette thérapie, pratiquer et bénéficier de tous ses bienfaits.

Paru aux Éditions Trédaniel 

Notation :

Chronique de : Rhapsodie italienne de Jean-Pierre Cabanes

Résumé :

1915. Tout sépare Lorenzo, jeune et brillant officier de l’armée italienne, et Nino, un Sicilien qui s’enrôle pour échapper à la prison après avoir commis un crime d’honneur. Mais la guerre fait d’eux des compagnons d’armes, des frères, avant que le règne de Mussolini ne les transforme en ennemis. Tandis que les hommes sont emportés dans le tourbillon des combats, les femmes s’engagent dans la plus belle et la plus dangereuse des luttes, celle pour l’amour, l’indépendance et la liberté.

L’auteur :

Né en 1949, Jean-Pierre Cabanes est avocat honoraire et auteur de plusieurs romans. Il a notamment obtenu leGrand prix de littérature policièreen1982pourL’Audience solennelleet le Prix Jean-Carrière en 2014 pour Une jeunesse italienne.

Ma chronique :

Gros coup de cœur pour cette grande fresque historique. Sur mille pages, nous partageons le quotidien d’italiens au cœur des grands événements historiques entre 1915 et 1945.

C’est une immersion totale dans cette Italie avec la montée au pouvoir de Mussolini.

À la fois très documenté et passionnant, c’est une réussite totale car il est difficile de poser ce pavé tellement le destin de ces italiens est fort et passionnant. 

J’ai beaucoup appris sur l’histoire tourmentée de l’Italie au cœur du vingtième siècle avec ces héros proches du pouvoir et de la mafia sicilienne. Des héros qui nous emportent vers l’Italie, L’Ethiopie, Paris, Moscou, la Grèce. 

Je n’oublierai pas Lorenzo, Julia, Nino, Carmela et Laura.

Notation :

Chronique de : Une surprise de Noël peut en cacher une autre de Nicolas Barreau 

Résumé :

À la veille des fêtes, les mauvaises nouvelles s’accumulent et Joséphine se demande si, cette année, elle ne ferait pas l’impasse sur Noël. Mais tandis que le réveillon approche, elle reçoit une péniche en héritage. La jeune traductrice y voit alors l’opportunité d’un nouveau départ. C’est sans compter sur Maxime, le locataire de l’embarcation.

L’auteur :

Sous le pseudonyme de Nicolas Barreau se cache un auteur franco-allemand qui travaille dans le monde de l’édition. Une surprise de Noël peut en cacher une autre est son neuvième roman publié aux éditions EHO après notamment Le Sourire des femmes (2014), La Vie en Rosalie (2016), Le Café des petits miracles (2018), Le Temps des cerises (2022).

Ma chronique :

Un livre « doudou », une douceur romantique qui égaye notre quotidien. Ce serait dommage de s’en priver.

C’est pétillant, tendre et réconfortant.

En le lisant j’ai pensé à « La La Land » pour la vision de Paris toute en couleurs, gaies et toniques. 

Les admirateurs du coté scintillant de Noël seront peut-être déçus en découvrant une intrigue qui rend davantage hommage à l’esprit de la fête qu’à son climat.

Pour moi, la combinaison d’un style fluide et d’une histoire qui nous accroche est déjà une réussite.

De plus, l’héroïne est attachante, l’histoire douce et généreuse, n’est-ce pas le plus important ?

J’avais déjà lu des livres de Nicolas Barreau et celui-ci a aussi répondu à toutes mes attentes de lectrice, n’hésitez pas à le découvrir.

Notation :