Jean-Francois Quesnel : On a dévalisé la Queen

On a dévalisé la Queen
On a dévalisé la Queen

Résumé : Récemment divorcée, Darcy décide de poser ses valises en Ecosse pour y refaire sa vie. Elle habite avec Churchill son chien, près des ruines du manoir de Merryton. Le lieu l’envoûte et évoque des souvenirs lointains, lorsque son excentrique grand-mère lui racontait la légende d’un trésor enfoui dans les murs de la vieille bicoque… Un siècle plus tôt, le manoir a en effet hébergé la reine Victoria, le temps d’une nuit. Bien assez pour qu’un arnaqueur professionnel jeune et très doué la dévalise. L’objet du délit : un fabuleux bijou en diamant dont la reine ne se séparait jamais. Le bijou n’a jamais été retrouvé et Darcy a bien l’intention de résoudre l’énigme.

 

L’auteur : Jean-François Quesnel a fait des études de langues qui l’ont, un jour, mené jusqu’en Ecosse. L’humour local, les traditions ancestrales et les innombrables châteaux en ruines lui ont inspiré ce roman.

 

Mon avis :

Loufoque, joyeux et léger : un roman détente.

Darcy, l’héroïne, débarque en Écosse près d’un lieu chargé d’histoire : la grande histoire, sous les traits de la Reine Victoria, qui a fréquenté cet endroit. L’auteur nous plonge alternativement entre le dix-neuvième siècle et 2015 pour évoquer l’histoire d’un bijou dérobé.

Beaucoup de péripéties, de l’humour, des personnages secondaires bien campés et un chiot qui se nomme Churchill.
Tout au long de ce récit, on se sent comme dans un film d’action : tout va très vite.
Servi par une écriture simple, un texte sans prétention.
Si vous aimez l’action, les fantômes, le thé entre voisins et les vieux manoirs, allez-y.

Un bon point : en fermant ce livre, on a envie de partir en Écosse pour y retrouver cette ambiance.

Merci à LP Conseils et aux éditions City Éditions.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

2 Commentaires

  1. J-F QUESNEL

    Bonjour,
    Je suis l’auteur de “On a dévalisé la Queen”. Je suis ravi de lire votre avis qui correspond exactement aux raisons pour lesquelles j’ai écrit ce roman : créer un moment de détente chez les personnes qui le liraient. Et tant mieux si cela vous donne l’envie de partir en Ecosse, c’est réellement l’ambiance que j’y ai connue.
    Avec mes remerciements,
    Bien cordialement,
    Jean-François Quesnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.