Lundi noir de Dominique Dyens

En synthèse : machiavélique et haletant, cynisme et situations complexes.

Après ‘Intuitions’ c’est le deuxième roman que je lis de Dominique Dyens.

Son style est précis, clair et agréable à lire. L’histoire est redoutable par ses rebondissements et ses personnages forts.

C’est une analyse sans concession de notre société capitaliste.

Paul le héros, est directeur financier dans une société du secteur pharmaceutique et enchaîne les opérations financières de regroupement pour faire évoluer sa société. Son travail est sa raison de vivre, il est ambitieux et aime aussi les femmes. Pour garder la sienne, après avoir appris son impuissance, il commet l’irréparable : une opération financière risquée mais en principe très lucrative.

À partir de là, tout dérape : les événements s’enchaînent et le précipite dans un tourbillon d’ennuis très graves. Mais l’histoire n’est pas terminée loin de là; en revenant sur son passé ce qu’il va découvrir changera sa destinée.

Ce qui m’a plu dans ce livre c’est à la fois les personnages forts et vulnérables et la tension extrême perceptible à chaque instant.

C’est aussi un “page turner” , je l’ai lu en deux jours !.

Un roman que je conseille vivement à tous.

Merci Babelio et les Éditions Heloise d’Ormesson pour cette lecture..

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.