Chronique de : Le prince aux deux visages de Gilbert Sinoué

Résumé :

Paris, 1962. L’historien Paul Savarus et sa femme sortent enthousiastes de la projection de Lawrence d’Arabie, le film de David Lean. Ils sont bousculés par un spectateur qui paraît hors de lui. L’homme s’appelle Alan Carswell et ne décolère pas. Ce film ? Un conte hollywoodien, à mille lieues de la vérité. Car lui a connu Lawrence, à Oxford, lorsqu’il était étudiant en archéologie. Il sait la vérité sur ce « prince aux deux visages ». À la fois abasourdi et intrigué, Savarus décide de se lancer sur les traces de l’auteur des Sept piliers de la sagesse.

L’auteur :

Gilbert Sinoué est l’auteur de nombreux romans à succès, dont L’Égyptienne (Gallimard, 1993), Le Livre de saphir (Gallimard, 1996), L’Île du couchant (Gallimard, 2010), la trilogie Inch’allah (Flammarion, 2010-2016), Le Faucon (Gallimard, 2020), ou encore L’Envoyé de Dieu (Archipoche, 2021).

Ma chronique :

Ce récit d’une enquête sur la vraie personnalité de Lawrence d’Arabie m’a déçue.

Peut-être parce que je m’attendais à lire un roman d’aventures passionnant et plein de rebondissements.

Or ce roman décortique minutieusement la vie de T.E. Lawrence par le biais des recherches effectuées par un historien qui fouille le passé. Aidé de sa femme psychiatre, il retrouve des lettres de Lauwrence et rencontre d’anciens compagnons ou compagnes. Nous sommes au début des années soixante, les contemporains du héros sont encore en vie.

Si l’on cherche un livre relatant précisément la vie de Lawrence, ce roman peut être un bon choix mais si l’on cherche un roman d’aventures, comme moi, avec du rythme, je ne vous le conseille pas.

Je salue néanmoins les recherches menées par l’auteur pour rendre compte de la vie de cet homme peu ordinaire.

Paru aux éditions L’Archipel.

Notation :