Chronique de : Le courage d’une sœur de Kitty Neale

Le courage d’une sœur

Résumé :

1948. Sarah vit avec sa mère alcoolique qui se prostitue dans un quartier pauvre de Londres. Quand celle-ci accouche d’un petit garçon, elle demande à sa fille de 13 ans de se débarrasser du nourrisson. Mais Sarah ne peut s’y résoudre et décide d’élever son petit frère, qu’elle a elle-même prénommé Tommy.

L’auteure :

Kitty Neale a grandi dans le quartier populaire de Battersea, au sud de Londres, cadre de ses romans. En 1998, son fils meurt à l’âge de 27 ans. Après avoir rejoint un groupe de soutien, Kitty décide de se lancer dans l’écriture de romans, qui vont rapidement devenir des best-sellers. Aujourd’hui, elle vit en Espagne avec son mari.

Ma chronique :

L’histoire est poignante et attachante, comment ne pas succomber au charme de ce livre ?

Une histoire qui se lit le cœur serré et déclenche une forte empathie pour Sarah qui se débat pour sauver son petit frère et faire face à sa mère tombée dans la déchéance sous l’emprise de l’alcool.

Une ambiance à la Dickens, même si l’intrigue est positionnée au vingtième siècle : des pauvres misérables, des conditions de vie extrêmes et des personnages courageux.

Oui, le trait de caractère principal de Sarah est le courage et la force de caractère. Son amour quasi maternel pour son petit frère lui donne l’énergie pour tourner le dos à sa condition misérable.

J’ai passé un bon moment avec cette histoire et je vous recommande ce titre.

Paru aux éditions de L’Archipel.

Notation :