Chronique de : Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier

Résumé :

Un homme sort de chez lui en pantoufles en oubliant les clés à l’intérieur de son appartement. Contraint d’affronter une journée sans chaussures, il s’engage dans cette aventure à pas feutrés. Mais face à ses collègues de travail, à sa famille et même aux forces de l’ordre, chaussé de ses confortables charentaises, il provoque de surprenantes réactions d’hostilité ou d’engouement…

L’auteur :

Luc-Michel Fouassier est né en mai 68, non loin des pavés, en région parisienne. Ses premiers livres ont paru en Belgique. Au contact de nos amis wallons, il a acquis la conviction que l’humour bien troussé et bien chaussé reste le moyen de lutter le plus efficace contre les fâcheux de tous poils. 

Ma chronique :

Sortez en chaussons et changez de point de vue, une situation que notre héros va tester.

Cela marche plutôt bien : dans son boulot, il ose s’exprimer davantage et paraît plus convainquant. Dans sa vie personnelle, il est plus sûr de lui et porte un regard neuf sur ses proches et son destin.

Ce livre m’a amusée, fait sourire et réfléchir aux choix qui peuvent s’offrir à nous si on est prêt à les accueillir. Faire un pas de côté et goûter la fantaisie de la vie comme notre héros, c’est bien tentant. Cette fable fantaisiste est un véritable pied de nez au conformisme ambiant.

Le héros nous confie « devenir lent au milieu de la frénésie convulsive des autres, ne plus jamais lacer de chaussures ».

À mettre dans toutes les mains.

Paru aux éditions Folio 

Notation :