Deux coups de coeur : Villa Amalia et Rêves oubliés

Coups de coeur pour ces deux romans : Villa Amalia et Rêves oubliés

villaamalia

Villa Amalia de Pascal Quignard 

Biographie : Romancier, poète et essayiste, Pascal Quignard est né en 1948. Après des études de philosophie, il entre aux Éditions Gallimard où il occupe les fonctions successives de lecteur, membre du comité de lecture et secrétaire général pour le développement éditorial. Il enseigne ensuite à l’Université de Vincennes et à l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales.

Il a fondé le festival d’opéra et de théâtre baroque de Versailles, qu’il dirige de 1990 à 1994. Par la suite, il démissionne de toutes ses fonctions pour se consacrer à son travail d’écrivain.

A obtenu le grand prix de l’Académie française en 2000 pour Terrasse à Rome

Quatrième de couverture

«Loin devant les villas sur la digue, elle se tenait accroupie, les genoux au menton, en plein vent, sur le sable humide de la marée. Elle pouvait passer des heures devant les vagues, dans le vacarme, engloutie dans leur rythme comme dans l’étendue grise, de plus en plus bruyante et immense, de la mer.»

Mon avis : 

Prenant, fort, émouvant et quelle belle écriture, difficile d’oublier ce livre, une fois refermė.

Aussi beau que le film, voici un livre sur le thème de ‘tout quitter pour renaître’.

Difficile de raconter cette histoire, avant tout prétexte à décrire les sentiments d’une femme délaissée par son mari, qui décide de tout quitter pour vivre autrement.

L’histoire démarre par la vision d’une femme, seule dans la nuit, qui épie son mari retrouvé dans les bras d’une autre. Au même moment, un homme, autrefois son camarade d’école la retrouve et une amitié profonde renait entre ces deux êtes désemparés.

Pour elle, la musique est un garde-fou, composer la sauve; elle découvre aussi la beauté d’une nature superbe au large de Naples grâce à l’isolement d’une maison Villa Amalia nichée dans les hauteurs d’une île au large de Naples. Dans ce lieu isolé, notre héroïne fera des rencontres qui vont la changer progressivement avec toujours la musique pour la soutenir.

Un beau texte, une écriture ciselée, des sentiments palpables qui nous émeuvent.

A lire absolument. 

 

Rêves oubliés d’Eleonor de Recondo

Reves-oublies

Biographie de l’auteur

Née en 1976, Léonor de Récondo est violoniste et écrivain. Elle se produit avec de nombreuses formations, comme Les Talents Lyriques ou L’Yriade et enregistre des CD et DVD. Rêves oubliés est son deuxième roman. Elle vit aujourd’hui à Paris

 

Résumé 

“Etre ensemble, c’est tout ce qui compte” : voilà la devise d’Aïta, de sa femme Ama et de leur famille de républicains basques. En 1936, le franquisme les contraint à l’exil : d’Irun aux Landes françaises en passant par Hendaye. Dans son journal, Ama raconte les rires, l’amour, mais aussi la souffrance et la peur causées par les activités clandestines des oncles de son mari, la présence des Allemands en cette année 1939, la fuite. Car il faut toujours partir. Loin de la guerre et des souvenirs, pour survivre, et vivre dans le présent.

Un coup de cœur aussi ce roman.

Ecrit par une musicienne, faut-il voir un lien avec le texte précédent ? 

Le contexte : l’Espagne au temps du franquisme, puis la guerre éclate et à partir de là, le destin de toute une famille est alors bouleversé.

J ai découvert cet écrivain récemment avec « Pietra viva » et je suis tombée sous le charme.

Les ingrédients de ce roman : une histoire touchante, une écriture fluide, des personnages attachants, le contexte historique peu présent habituellement.

Un beau portrait de femme aussi comme Villa Amalia. 

Dans ce texte, ce qui touche le plus c’est l’amour qui unit les deux époux et leur permet de tenir. Un amour décrit avec délicatesse et émotion qui nous rend toute cette famille très proche : le mari mais aussi les enfants obligés de s’habituer à leur nouvelle vie au pays Basque Français.

Les ingrédients : une histoire émouvante ancrée dans un contexte historique méconnu, une écriture fluide et sensible.

Un bijou à découvrir.

Notation :