Jesmyn Ward : Les moissons funèbres

Les moissons funèbres
Les moissons funèbres

Présentation : En l’espace de quatre ans, cinq jeunes hommes noirs avec lesquels Jesmyn Ward a grandi sont morts dans des circonstances violentes.Ces décès n’avaient aucun lien entre eux si ce n’est le spectre puissant de la pauvreté et du racisme qui balise l’entrée dans l’âge adulte des jeunes hommes issus de la communauté africaine-américaine. Dans Les Moissons funèbres, livre devenu instantanément un classique de la littérature américaine, Jesmyn Ward raconte les difficultés rencontrées par la population rurale du Sud des États-Unis à laquelle elle appartient et porte tant d’affection.

L’auteur : Jesmyn Ward, trente-cinq ans, est née à DeLisle, dans l’État du Mississippi, et vit aujourd’hui en Alabama. Issue d’une famille nombreuse, elle est la première de la fratrie à bénéficier d’une bourse pour l’université. Elle est l’auteur de deux romans : Ligne de fracture (Belfond, 2014) et Bois sauvage (Belfond, 2012 ; 10/18, 2013), National Book Award 2011.

 

Mon avis : Difficile de commenter un livre auquel je n’ai pas accroché. Ce qui m’a gênée c’est le côté répétitif du document avec beaucoup de redondance qui sont peut-être liées à la présentation du texte découpé en cinq parties, chacune racontant la vie et mort d’un des cinq jeunes noirs décédés prématurément. Tous proches de l’auteure, son frère et quatre autres jeunes vont connaître une vie marquée par la violence. Dans cette biographie, on est embarqués dans le sud des États-Unis aux côtés de la famille de l’auteure qui nous décrit les conditions de vie des noirs dans cet état du Mississippi.

Elle revient sur sa jeunesse et sur le racisme qui l’a beaucoup affectée pendant son enfance et ses études. Une vie meurtrie et l’on apprend aussi qu’il y a beaucoup plus de suicides et de maladies mentales chez les afro-américains.

 

Certes, ce livre est intéressant pour le sujet exposé, certains comparent d’ailleurs Jesmyn Ward à Toni Morrison. Autant Toni Morrison parvient à nous captiver avec ses romans alors que ce texte est difficile à lire et fastidieux.

 

Lu pour le jury des lectrices ELLE 2017.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci.

Notation :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.